Enchantements d’Ambremer (les) de Pierre Pevel

Une série de meurtres va entraîner Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, dans une aventure rocambolesque, où il sera question d’un blason mystérieux, d’un sorcier animé de sombres desseins, de gargouilles bien vivantes, d’un secret d’État et surtout de la très séduisante Isabel de Saint-Gil… à laquelle personne ne résiste bien longtemps.

BELGARATH:
L’auteur nous plonge dans le Paris de la Belle Epoque,les personnages sont habillés à la Arséne Lupin, mais ce n’est pas un Paris ordinaire, c’est un Paris des Merveilles :
Où la tour Eiffel est fait de bois blanc, les arbres philosophent…
Les personnages sont amusants, les dialogues truculents.
Ce livre plaira aux amateurs d’historiquo-fantastique.

ETIENNE:
Difficile de catégoriser ce livre : une sorte d’uchronie où le monde aurait changé fin XIXème, à la découverte de l’existance parallèle d’un monde magique. Mais également un livre de fantasy, avec les habituels gnomes, fées… Ce dernier aspect n’est pas le plus original, les lecteurs en quete d’une fantasy inédite ne viendront pas à ce livre.
Par contre, sans avoir créé de monde complètement nouveau, j’ai été vraiment enthousiasmé par le traitement de l’histoire au début du siècle dernier, rappelant les gaston leroux de mon enfance. Le héros n’est pas un journaliste mais un mage mais l’ambiance un peu désuète est toujours là, les dialogues sont bien traités et en font un livre passionnant. Bien sûr, l’histoire est traitée très rapidement et, pour une fois, je l’ai regretté, j’aimerais presque une trilogie ou d’autres titres dans cet univers qui s’y prèterait admirablement.

Une série de meurtres va entraîner Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, dans une aventure rocambolesque, où il sera question d’un blason mystérieux, d’un sorcier animé de sombres desseins, de gargouilles bien vivantes, d’un secret d’État et surtout de la très séduisante Isabel de Saint-Gil… à laquelle personne ne résiste bien longtemps.

Paris, 1909. La tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets se promènent dans le bois de Vincennes… et une ligne de métro relie la ville à l’OutreMonde, le pays des fées, et à sa capitale Ambremer. Louis Denizart Hippolyte Griffont est mage du cercle Cyan, un club de gentlement-magiciens. Chargé d’enquêter sur un traffic d’objets enchantés, il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. L’affaire est épineuse et Griffont doit affronter bien des dangers : un puissant sorcier, d’immortelles gargouilles et, par-dessus tout, l’association forcée avec Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…
Le Livre de Poche Fantasy (Mars 2007)351 pages 6.00 € ISBN : 9782253115854 Couverture : Johan Camou
Le Pré-aux-Clercs 2004348 pages 15.90 € ISBN : 2842280756
QuatrièmeA première vue, on se croirait dans le Paris de la Belle Epoque : messieurs en col dur et chapeau melon, femmes en corset et jupons, tacots rutilants, tour Eiffel toute neuve et grands boulevards arborés… En y regardant de plus près, la tour Eiffel est bâtie dans un bois blanc comme neige, des sirènes se baignent dans la Seine, chaque fontaine a son ondine, et que dire des arbres philosophes, des chats ailés, des farfadets du bois de Vincennes ou des clubs de gentlemen-magiciens ! Nous nous trouvons dans le Paris des Merveilles, l’une des portes entre notre univers matérialiste et l’Outremonde dirigé par la reine des fées, depuis sa capitale d’Ambremer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *