Encre et Ténèbres – Nocturne 1

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.5/10 (2 votes pris en compte)

Nocturnes – Les charmes de l’effroi – 1

  • Curiosité Malsaine de Syven : Mr & Mme Prue ont une nouvelle voisine, qui reste particulièrement discrète. Ils vont bien entendu lui souhaiter la bienvenue et s’assurer que la maison Ruthwell sera entretenue.
  • Encrée d’Hélène Boudinot : Un père de famille ayant perdu sa fille travaille pour la Corporation, se servant d’une encre pour faire rêver les clients. Il est particulièrement surveillé de façon à s’assurer qu’il ne s’en serve pas pour « revoir » sa fille.
  • Ca vous court sous la peau : Un nouveau meurtre a été commis, et c’est le septième impliquant des couplables a priori sans histoire… LaBianca pressent que les tatouages sont liés au problème mais son chef refuse de l’écouter. Il va se pencher seul sur cette enquête.
  • L’Homme au Roman d’Alice Ray : Deux femmes sont detenues pour écrire une histoire à leur ravisseur.
  • Un sang d’encre de Frédéric Gaillard : Un vampire éditeur part en chasse.
  • Jour de colère de Bernard Weiss : Lili vient d’emménager dans son quartier et s’ennuie. Heureusement, elle croisera la petite Jade. Mais Lili est une enfant spéciale..

Nocturne regroupe un certain nombre de nouvelles autour d’un appel à texte particulier, ici Encre et Ténèbres, et va permettre de découvrir des jeunes auteurs.

Si les nouvelles sont agréables à lire, du fait de leur diversité, je me suis posée la question sur leur réponse à la thématique imposée… Parce que « Curiosité Malsaine » et « Jour de Colère » ne m’ont pas paru être dans le thème. Je m’attendais en effet à voir des textes autour de l’écriture (bon le tatouage est une bonne idée) et les ténèbres, les deux thèmes en même temps finalement.

Les nouvelles étant toute les 6 de bonne facture, avec une bonne intrigue et des chutes bien trouvée, on ne se plaindra pas plus que ça :).

Par contre, deux gros points noirs. D’abord la mise en page avec des tirets en milieu de ligne, … L’ensemble aurait mérité une relecture complète. Ensuite la dernière partie du magazine « Vision Nocturne de nos maux » m’a semblé être totalement hors sujet… Je ne comprends pas sa présence et son but. Et je n’ai même pas trouvé le  978sujet particulièrement intéressant.

Pour résumer, ce petit recueil contient de bonnes petites nouvelles mais passer la dernière partie. Il faut saluer l’initiative puisqu’il s’agit de faire découvrir de nouveaux talents.

Nocturnes (1er trimestre 2011) – 72 pages – 6.00€ – 978281019948

Illustrateurs : Alda, Cyril Carau, Elie Darco

Encre et Ténèbres - Nocturne 1, 7.5 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *