Enfants de Ji (les) de Pierre Grimbert

Tout le monde se souvient de cette étrange histoire qui a commencé il y a plus de 150 ans quand Nol, a demandé à chaque nation d’envoyer un émissaire les a emmené sur une île, l’île de Ji, pour leur montrer le jardin des Dieux.. Tous n’en revinrent pas et 141 ans après ce premier contact, les descendants des émissaires se firent tuer les uns après les autres sans que l’on puisse savoir la cause…
Quelques survivants réussirent à se regrouper pour tenter de percer le mystère entourant leurs ancêtres…
C’est ainsi que Corenn, Grigan, Lana, Reyan et Bowbaq firent route commune et percèrent petit à petit le secret de Nol.
Et ce qu’ils découvriront ira bien au delà de ce qu’ils auraient pu imaginer. Saat, un des premiers émissaires, est parvenu à pervertir un enfant-dieu, Sombre et voulait se servir de lui pour accéder à l’immortalité.
Les Héritiers réussirent à renverser Saat mais Sombre est toujours là et ils apprendront qu’aucun d’entre eux n’est l’Adversaire, celui qui arrivera à vaincre le terrible Dieux.
L’histoire continue et 23 ans plus tard, le petit groupe, à l’exception de Bowbaq, disparaît mystérieusement ; leurs enfants essaieront de les retrouver et apprendront la terrible histoire qui pèse sur leurs familles…

Pierre nous avait produit un chef d’oeuvre avec Le Secret de Ji et c’est donc avec une grande impatience qu’on attendait cette suite… Mais aussi avec une grande anxiété : allait-il réussir à écrire une suite digne de sa première série ? Cela semblait difficile tant l’univers était riche et les personnages soignés ; sans oublier la surprise née de l’intrigue elle-même… De ce que j’ai lu pour l’instant (c’est à dire le premier volume), on ne peut dire qu’une chose : le pari qu’avait relevé Pierre est une réussite totale, et c’est avec une impatience non dissimulée que j’attends la suite (elle est pour quand Pierre ?)…
Aux mauvaises langues qui penseraient que ce n’est qu’un bon filon sur lequel il faut tirer au maximum, je leur dis qu’une chose : lisez-le !!

Tout le monde se souvient de cette étrange histoire qui a commencé il y a plus de 150 ans quand Nol, a demandé à chaque nation d’envoyer un émissaire les a emmené sur une île, l’île de Ji, pour leur montrer le jardin des Dieux.. Tous n’en revinrent pas et 141 ans après ce premier contact, les descendants des émissaires se firent tuer les uns après les autres sans que l’on puisse savoir la cause…
Quelques survivants réussirent à se regrouper pour tenter de percer le mystère entourant leurs ancêtres…
C’est ainsi que Corenn, Grigan, Lana, Reyan et Bowbaq firent route commune et percèrent petit à petit le secret de Nol.
Et ce qu’ils découvriront ira bien au delà de ce qu’ils auraient pu imaginer. Saat, un des premiers émissaires, est parvenu à pervertir un enfant-dieu, Sombre et voulait se servir de lui pour accéder à l’immortalité.
Les Héritiers réussirent à renverser Saat mais Sombre est toujours là et ils apprendront qu’aucun d’entre eux n’est l’Adversaire, celui qui arrivera à vaincre le terrible Dieux.
L’histoire continue et 23 ans plus tard, le petit groupe, à l’exception de Bowbaq, disparaît mystérieusement ; leurs enfants essaieront de les retrouver et apprendront la terrible histoire qui pèse sur leurs familles…

Octobre (15 juin 2004) Couverture : Julien Delval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *