L’épreuve du Jedi de David Sherman et Dan Cragg

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Série :La Guerre des Clones Année Starwars :-20

Entre les épisodes 2 et 3, c’est à dire en pleine guerre des clones, lucasbook nous livre un titre de remplissage, axé sur le jeune padawan anakin skywalker et sensé apporter sa pierre à sa transformation en Dark Vador.
ce titre est très sympa, il se lit très bien et si ce n’est les quelques coquilles, semble correctement traduit.
Par contre, si la fin est réussie, si le livre remplit bien son rôle dans l’explication partielle de dark vador, je trouve quand même qu’il pèche en matière de réalisme. D’accord, c’est dur de parler de réalisme en matière de science fiction mais au moins on peut parler de réalisme relativement au reste de la saga. quelques points dans le désordre :
– halcyon mis à l’écart pour un petit revers de fortune ? le conseil jedi apparaissait moins rigide.
– Les autres titres de la guerre des clones ne faisaient pas mention de “nombreux autres jedi de qualité” attedant tranquillement au temple leur prochaine mission. Au contraire, en pleine guerre des clones, ils étaient plutot envoyés en mission en permanence.
– anakin séparé d’obi wan ? on peine à imaginer un padawan séparé de son maitre, sinon pour l’envoyer sur un autre mission, en tout cas, pas pour le faire glander au temple.
– depuis quand arrive t’on à détruire un destroyer avec une simple torpille de chasseur ? Je ne parle même pas de l’absence de bouclier…
– depuis quand faut il 100 droides de combats pour lutter à égalité contre un seul homme ?
….

mais sinon, je me répète, ce titre est très agréable à lire !
Quatrième : La Prise de Praesitlyn sera un vrai coup porté au coeur de Coruscant

Ainsi parle Pors Tonith, suppôt du Comte Dooku, alors qu’il s’apprête à lancer sa flotte contre la lointaine Praesitlyn. Siège du Centre de Communication Intergalactique dont l’importance est vitale pour la République désorganisée, la planète est l’enjeu d’une lutte titanesque. D’un côté, les Séparatistes et leur armée de droïdes forte d’un million d’unités, de l’autre, une petite troupe de pirates commandée par le légendaire capitaine Slayke. La perte de Praesitlyn serait une catastrophe majeure qui pourrait bien signer l’arrêt de mort de la République. Le chancelier suprême Palpatine n’a pas le choix : il lui faut envoyer au plus vite un contingent de clones pour aider les troupes de Slayke et sauver ce qui peut l’être. A sa tête, le Maître Jedi Halcyon, que ses récentes bévues ont mis à l’écart du Temple Jedi. Secondé par un jeune Padawan du nom d’Anakin Skywalker, Halcyon sait qu’il n’aura pas d’autre chance de se racheter. Pour Anakin, cette soudaine responsabilité est le moment tant attendu de prouver aux sages du Conseil qu’il a l’étoffe d’un véritable chevalier Jedi. Mais un ignoble chantage de Pors Tonith risque de contraindre la petite armée à des choix douloureux. Anakin saura-t-il assumer ses fonctions et lutter contre ses vieux démons ?
Fleuve Noir : (Avril 2006) -347 pages – 7.00 € – ISBN : 2-265-06951-5 – enfants
Traduction :Patrick Imbert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *