Esclave (L

Le Livre des Rai-kirah 1

Seyonne est un ezzarien, esclave depuis la défaite de son peuple face aux Dherzis. Recruté au service du prince Aleksander, il doit supporter la perte de tout ce qu’il était avant et notamment de la magie qui lui a été enlevé tant les pouvoirs ezzariens inquiètent les envahisseurs.
Pourtant, le jeune esclave prendra rapidement conscience que le prince, sous des dehors égoïstes et violents, recèle une force de bonté impressionnante.
De par les évènements qui se préparent, les rapports entre le maître et l’esclave vont évoluer.

L’Esclave est la première partie des «Rai-KIRAH », et va s’axer essentiellement sur le développement de la relation entre le Prince et son Esclave, dans une relation qui va se révéler dangereuse tant pour l’un que pour l’autre.
D’un côté, nous avons le fils d’un Empereur, persuadé du bien fondé de leur démarche de soumission des provinces environnantes et persuadé aussi que les Esclaves ne sont que des sous-hommes.
De l’autre, un esclave qui semble avoir été un personnage important de son peuple, un personnage de magie et qui a subit de terribles épreuves avant de finir à un niveau que même son peuple ne reconnaît pas. Il va devoir affronter ses propres démons avant de pouvoir faire face aux nouvelles menaces qui risquent de déborder tous les peuples.
Une nouvelle fois, il est question de prophétie et certains passages m’ont semblé particulièrement longs mais c’est pour une bonne cause puisqu’il semble entendu que la guerre débutée dans l’Esclave ne demeurera pas en l’état et qu’il y a tout lieu de penser que l’étrange duo devra reprendre du service dans le prochain volume.
De même, la narration à la première personne peut gêner, c’est mon cas, tant il s’agit d’un mode de narration rare ces derniers temps.
Ce qui pourrait être intéressant, c’est d’avoir l’avis de nos 10 gagnants au concours ;).

eyonne n’a pas toujours été esclave.

Autrefois, les membres de son peuple étaient les gardiens d’une magie protégeant le monde contre les démons. Autrefois… avant que les Derzhi ravagent leurs terres et les réduisent en esclavage.

Après seize années de misère et d’humiliation, Seyonne est résigné : il attend la mort en évitant le surcroît de souffrance qu’apportent l’espoir et le souci d’autrui.

Mais, lorsqu’il est acheté par Aleksander, prince de l’empire derzhi, son fatalisme désespéré vacille. Ce nouveau maître, d’une insouciante cruauté, héritier d’une civilisation qui a assujetti la sienne et règne sans partage sur son monde, semble la proie des démons. Que deviendrait le monde sous l’emprise d’un empereur à leur merci ? Devinant en Aleksander les germes de la grandeur, l’esclave devra, pour le sauver, trouver la force de mener son dernier combat.
Bragelonne (20 mars 2009)9.99 € ISBN : 9782352942757
Traduction : Elisabeth Vonarburg
Couverture : Jean-Sébastien Rossbach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *