Expéron de Hélène Cruciani

Quand il reçoit la visite de la mère d’Ange, le docteur Sollow voit dans son handicap une possibilité de refaire venir sur le devant de la scène une invention qu’il avait laissé depuis un certain temps dans les cartons.
Son investissement sur le cas du jeune garçon va l’éloigner rapidement de sa femme en plein désir d’enfants et qui a manqué une nouvelle fois l’examen autorisant un couple à procréer.

Hélène Cruciani nous montre avec brio les dérives d’un monde où les naissances sont très fortement contrôlée et soumis à l’obtention d’un diplôme s’assurant de la bonne capacité du futur parent en congé parental à s’occuper d’un enfant et ce sous prétexte de libérer la femme mais cela pourrait être étendu à bien d’autres suejts. De ce fait, tout enfant né hors de ce cadre particulier sera retiré à ces parents pour être mis dans des structures spécialisées. Cet état de fait va pousser Annabel a essayé un moyen de passer outre la réglementation et va montrer l’incongruité de ces lois notamment par l’attitude de son ami.
Le deuxième axe de cette histoire s’appuie énormément sur la déontologie, le professeur Sollow ayant réussi à créer un appareil capable de récupérer l’expérience d’une personne. La déontologie sera d’ailleurs mise à mal et nous aurons le droit à une vraie discussion sur les limites à se fixer dans la recherche.
Bref, un roman qui m’est apparu engagé et riche en sentiments humains.

Ange est un petit garçon étrange. À dix ans, il ne sait ni lire, ni parler. Comme si l’aridité des mots l’avait poussé à se réfugier dans les bras grands ouverts de l’image.
Son arrivée en neurologie pour une ultime consultation emplit le docteur Sollow d’espoir. Et si Ange était l’atout qu’il attendait pour relancer EXPÉRON, cet ambitieux projet de recherche qui lui tient tant à cŒur ?
Très vite le garçonnet l’accapare, l’obsède.
À tel point que Sollow en oublie l’autre, l’enfant que sa femme, Annabel, désire plus que tout au monde. Elle a pourtant trente-huit ans, l’âge où le temps presse. Que se passera-t-il si elle n’obtient pas le diplôme l’autorisant à procréer ?
À cette question-là, le brillant chercheur donne une bien mauvaise réponse…

Griffe d’Encre (Février 2008)16.00 € ISBN : 9782952923965 Couverture : Laetitia Deschamps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *