Fant

  • Dernier Cri : Eddie Caroll, anthologiste reconnu d’horreur, reçoit un magasine un mois avant le bouclage de l’anthologie annuelle.
  • La belle au ciné hantant : Dans ce très ancien cinéma, un fantôme de jeune fille hante certains films et n’apparaît qu’à certaines personnes.

  • Pop Art : Arthur Roth est un garçon en plastique gonflable, ce qui n’est pas tous les jours évident, notamment pour ces amis.
  • Stridulations : Francis Kay est devenu un insecte, ce qui le ravit au plus haut point mais ne va pas aller poser quelques problèmes dans sa vie quotidienne, notamment vis-à-vis de ses parents.
  • Fils d’Abraham : Max et Rudy sont les fils d’un homme bien excessif quant à leur éducation
  • Mieux qu’à la maison : Tout une famille suit l’évolution du match où le père est un des base-baller… mais qui va encore se faire éjecter du terrain.
  • Le Téléphone Noir : Finney se fait enlever par un homme et se retrouve dans une pièce contenant un téléphone noir…
  • Mais aussi : Dans la souricière, La cape noire, Dernier souffle, Bois mort, Un petit déjeuner, Bobby Conroy revient d’entre les morts, Le masque de Papa et Escamotage.


    Cet ensemble de nouvelles est particulièrement sombre et inquiétant et nous met en face de situations qui seront à coups sûrs parmi les cauchemars de la majeure partie des lecteurs. Certaines nouvelles jouent sur le registre du dégoût voire de l’écoeurement tel Stridulations, d’autres nous permettent de nous faire réfléchir sur la différence, sur la façon de l’accepter quand on en est victime mais aussi quand on la croise.
    La nouvelle qui m’a le plus marqué est sans nul doute possible « Pop-Art », cette idée d’homme-gonflable-mais-vivant est tout simplement géniale. Voir de quelle façon il doit vivre au quotidien et le présenter comme une maladie, un régal.


  • Dernier Cri : Eddie Caroll, anthologiste reconnu d’horreur, reçoit un magasine un mois avant le bouclage de l’anthologie annuelle.
  • La belle au ciné hantant : Dans ce très ancien cinéma, un fantôme de jeune fille hante certains films et n’apparaît qu’à certaines personnes.

  • Pop Art : Arthur Roth est un garçon en plastique gonflable, ce qui n’est pas tous les jours évident, notamment pour ces amis.
  • Stridulations : Francis Kay est devenu un insecte, ce qui le ravit au plus haut point mais ne va pas aller poser quelques problèmes dans sa vie quotidienne, notamment vis-à-vis de ses parents.
  • Fils d’Abraham : Max et Rudy sont les fils d’un homme bien excessif quant à leur éducation
  • Mieux qu’à la maison : Tout une famille suit l’évolution du match où le père est un des base-baller… mais qui va encore se faire éjecter du terrain.
  • Le Téléphone Noir : Finney se fait enlever par un homme et se retrouve dans une pièce contenant un téléphone noir…
  • Mais aussi : Dans la souricière, La cape noire, Dernier souffle, Bois mort, Un petit déjeuner, Bobby Conroy revient d’entre les morts, Le masque de Papa et Escamotage.


    Imogene est jeune et belle.
    Elle embrasse comme une star et connaît l’histoire du cinéma sur le bout des doigts. Elle est morte et attend Alec Sheldon, dans la salle de projection le Rosebud, un certain après-midi de 1945… Arthur Roth est un gosse solitaire qui a de grandes idées et le don de s’attirer des ennuis. Il n’est pas facile de se faire des amis quand on est le seul garçon en plastique gonflable de la ville… Francis est malheureux.
    Autrefois humain, c’est aujourd’hui une sauterelle géante de deux mètres cinquante, et quand ils l’entendront stridulèr, tous les habitants de Calliphora se mettront à trembler… John Finney est enfermé dans un sous-sol taché du sang des autres enfants martyrs qui l’y ont précédé. Dans ce sous-sol se trouve aussi un téléphone ancien modèle débranché depuis longtemps. Pourtant, la nuit, il se met à sonner…
    Qui est à l’appareil? Le passé n’est pas mort. Il est encore à venir… En deux livres et de nombreux prix, Joe Hill s’est très vite imposé comme un des grands maîtres du fantastique. Avec Fantômes, il a connu un beau succès aussi bien auprès des critiques que des lecteurs.

    JC Lattès (Février 2010)358 pages 20.00 € ISBN : 9782709630535
    Traduction : Valérie Rosier
    Titre Original : 20th Century Ghosts (2005)

    Couverture : Dorren Salcher

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *