Felicidad de Jean Molla

La réunion exceptionnelle qu’à réclamer le président à vie, réunissant tous ses ministres les plus importants, a pour but de signaler un danger pour la sûreté de l’état.
Dans un futur où la génétique entraîne l’existence de parumains (humains génétiquement créés et n’ayant pour unique fonction que d’être des machines biologiques), 4 parumains particuliers, débarassés de leurs inhibiteurs, ont décidé de faire la vie dure aux autorités.
Capable à deux de détruire entièrement un escadron guerrier, il est indispensable de les retrouver, morts ou vifs.
Bérard, ministre de la sûreté intérieure, envoie sur les traces des rebelles le lieutenant Dekcker, fin limier et exemple de persévérance…

Nous voilà plongé dans un futur où la science a à ce point avancé, que nous pourrions rencontrer sur notre route humains et parumains, les parumains n’étant en tout état de cause que des esclaves des humains.
Pourtant, rien ne semble aussi simple dans cet avenir où le bonheur est rendu obligatoire : le bonheur n”est que pour les citoyens or le nombre de non-citoyen ne cessent de s’étendre au fur et à mesure du développement de l’intrigue et les vieux “clichés” ne font que revenir orienté vers d’autres personnes… Les politiques sont toujours autant véreux, la nécéssité de se sentir supérieur toujours présente, la recherche de pouvoir constante mais surtout, la science montre à quel point elle peut devenir déshumanisé : non seulement elle créé des parumains en tout point semblable aux humains tout en leur refusant de leur accorder le statut mais en plus elle permet à des humains d’être “modifié” tout en les laissant avec leur statut…
Bref, une très bonne réflexion sur le monde que l’on pourrait proposer à nos descendants, un monde où la science prend le pas sur la conscience et où, à y bien réfléchir, rien n’à changer…

A Felicidad, le bonheur est un droit et un devoir. Pourtant, le ministre du Bonheur Obligatoire est assassiné. Au même moment, les androïdes conçus pour servir les humains se révoltent. Alexis Dekcked est chargé de l’enquête.
Gallimard Jeunesse Pole Fiction (Juin 2010 )316 pages 6.00 € ISBN : 9782070634361 Couverture : Chris Harvey
Gallimard Jeunesse 2005300 pages 11.50 € ISBN : 9782070510405
QuatrièmeA Felicidad, comme partout en Grande-Europe, le bonheur est obligatoire et les manipulations gésnétiques sont monnaie courante. Mais un grain de sable vient gripper cette merveilleuse mécanique. Des parumains, conçus pour servir les humains, se révoltent et s’échappent. Leur créateur, Choelcher, un généticien génial, est executé.
Le lieutenant Alexis Dekcked est chargé de l’affaire, mais rapidement de nombreuses failles apparaissent. Que lui cache, Maxime Bérard, le ministre de la Sûreté intérieure ? Pourquoi le ministre du Bonheur obligatoire a-t-il été sauvagement assassiné ? Qui était réellement Choelcher ? Quel rôle joue Majhina, la belle parumaine dont Dekcked est épris ? Une enquête qui entraînera Alexis en plein coeur des enclaves de Felicidad, et le conduira à des vérités qu’i ln’aurait jamais dû mettre au jour…

2 commentaires sur “Felicidad de Jean Molla”

Laisser un commentaire