Fils du Diable (Le) de Christian de Montella

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Graal Noir 1

Alors qu’il arrive en ville, Merlin ne cherche absolument pas à cacher ou masquer les immenses pouvoirs qu’ils possèdent… Pourtant, il est pourchassé et est considéré comme le fils du Diable, lui l’élément clef de l’avenir du Royaume.

On est habitué à voir un Merlin «sage » et «érudit », la façon dont il est présenté ici est plutôt particulière… Charmeur et enjôleur, il donne toute l’apparence d’un sale gamin, jouant de ses pouvoirs, qu’ils soient de séduction ou magique, sans aucun contrôle, le mettant facilement dans des situations tendues.
Pourtant, cela se voit, se sent qu’il a conscience du grand destin qui l’attend.
L’auteur a pris quelques libertés avec la vision habituelle que nous nous faisons des légendes arthuriennes mais c’est pour notre plus grand plaisir et à tout dire, ce comportement a quelque chose qui sonne juste, comme si nous attendions qu’on nous raconte enfin les vrais «débuts » de Merlin.
Celle d’un homme doté de dons immenses qu’il va devoir apprendre à contrôler mais aussi à utiliser à bon escient. Car rien ne laisse présager que ce jeune homme plein d’énergie et de fougue décide de se battre du côté de la lumière.

Merlin, ou bien tu laisses parler en toi ta nature diabolique et tu feras le malheur de l’humanité ; ou bien tu apprends à la maîtriser grâce à ta nature humaine qui te vient de ta mère et tu réussiras de grandes choses. Soit tu es l’esclave de la nature et de ton destin, soit tu en es le maître.
Flammarion (Février 2010)327 pages 9.99 € ISBN : 9782081224841

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *