fleuve de l

Tous les morts de la Terre sont ressucités. Réunis sur les berges d’un fleuve gigantesque, sur une planète inconnue, ils ont droit à une nouvelle chance.Quelque soit leur âge, leur origine, leur époque, leur ancien métier, leurs crimes, ils sont tous là, du premier homme au dernier.Désormais, ils ont tous 25 ans, sont guéris de leurs tares, sont en pleine forme et ne vieillissent plus, le paradis tant promis par les religions en quelque sorte. De plus, de gigantesques constructions rappelants des champignons se dressent sur les berges du fleuve, et proposent 3 fois par jour de la nourriture, de l’alcool, du tabac, et d’autres denrées plus ou moins utiles.Pourtant, la réunion des croyants de toutes les religions élimine la thèse du paradis, et des hommes parmi les plus célèbres de la terre commmencnet à se poser les questions, à vouloir explorer le fleuve, ou recommmencent les vieux schémas terriens : guerre, vol, conquête, destruction. Heureusement, chaque mort ressucite au bout d’une journée, sur une autre partie du fleuve.

J’ai Lu science fiction (1983)
Traduction : Guy Abadia
Titre Original : River of eternity (1971)

Couverture : Donald Grant
1979

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *