Fondation Foudroy

Cycle de Fondation 4

Le maire Branno de Terminus voudrait se débarrasser d’un de ses députés, Trevize, qui considère que le plan Seldon ne peut pas exister dans la mesure où tout colle parfaitement. Les prévisions sont justes et ne dévient pas le moins du monde de la ligne décrite par Seldon 500 ans plus tôt.
Pour Trevize pas de doute : quelqu’un s’arrange pour que la première fondation ne dévie pas du plan et pour qu’elle arrive rapidement à la création du second empire. Le maire décide donc d’envoyer Trevize dans un vaisseau dernier cri à la recherche de la seconde fondation qu’il considère comme existant toujours. Trevize sera accompagné d’un scientifique, Pelorat, sous couvert de la recherche de la planète mère Gaïa. Sur Trantor, siège de la seconde fondation, le plus jeune des orateurs, Gendibal, ressent une menace de mort sur son groupe. Il a la même réflexion que le maire Branno et pense que quelqu’un s’arrange pour qu’il y ait le moins de déviations possible sur le plan Seldon.
Ce ne sont pas les seconds fondateurs, donc une force supérieure agit pour le plan. Mais dans quel but ? Les tensions au sein des orateurs sont d’autant plus grandes que Gendibal voudrait devenir le plus jeune orateur jamais connu ! Une sortie sur Trantor se verra couronnée par une agression par des autochtones, chose qui ne s’est jamais produite auparavant.
Cette histoire va nous faire suivre d’une part les deux membres de la première fondation qui sont censés servir d’appât pour piéger la seconde fondation en jouant le rôle de paratonnerre. Leur recherche de la planète originelle les amènera prés de Seychelle planète à l’histoire trouble. D’autre part, l’orateur Gendibal essaiera de trouver quelle secrète société essaie de “dominer” le plan au point de se rendre invisible même aux yeux des seconds fondateurs. Quelle est cette mystérieuse force et quels rapports y a-t-il entre tous ces personnages ?

Ce tome est tout aussi réussi que les trois autres; Asimov réussit ici à relier deux de ses plus grands thèmes : La fondation et les robots; toujours aussi agréable à lire !

Folio SF 0 pages ISBN : 2-070-41646-1 (0)
En savoir plus
Gallimard 2000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *