Gardes Ph

c’est un peu par hasard que la petite troupe – composée de Khaavren, d’Aerich, de Tazendra et de Pel – se retrouve sur la route pour devenir des Gardes Phoenix. Et c’est avec autant de facilité qu’ils vont poursuivre ensemble leur route et qu’ils vont se soutenir mutuellement dans leur nouvelle vie.
Dès leur arrivée, ils seront responsables de la mort de quatre « mousquetaires » qui ont eu l’audace de les défier de façon souvent fort désagréable et qui justifiait en retour un duel qu’ils ont bien naturellement gagné.
Trois hommes et une femme qui vont devoir déjouer des complots.

Ce titre se situe dans le monde de Jhereg et c’est probablement le point qui déstabilise le lecteur que je suis ; le ton qui était employé dans Jhereg était plus sombre, plus guerrier et là nous nous retrouvons avec un texte léger qui détonne totalement.
Il se serait sagi d’un nouveau cycle – indépendant – cela ne m’aurait absolument pas gêné, tant cette manière de raconter est drolissime mais là, le décalage peut choquer.
Il est connu que Steven aime Dumas, il le reconnaît d’ailleurs bien volontiers, et cela se ressent dans son écrit, dans le rythme qu’il lui donne mais bien entendu sans jamais le copier.
Le ton détonne, l’intrigue est intelligente et on s’amuse des aventures qui arrivent à ces 4 chevaliers qui pourraient presque être malchanceux.
Je pense néanmoins qu’il sera plus intéressant à lire pour des personnes qui ne se sont pas intéressé à Jhereg.

c’est un peu par hasard que la petite troupe – composée de Khaavren, d’Aerich, de Tazendra et de Pel – se retrouve sur la route pour devenir des Gardes Phoenix. Et c’est avec autant de facilité qu’ils vont poursuivre ensemble leur route et qu’ils vont se soutenir mutuellement dans leur nouvelle vie.
Dès leur arrivée, ils seront responsables de la mort de quatre « mousquetaires » qui ont eu l’audace de les défier de façon souvent fort désagréable et qui justifiait en retour un duel qu’ils ont bien naturellement gagné.
Trois hommes et une femme qui vont devoir déjouer des complots.

Ils sont quatre compagnons fidèles.
Ils ont juré de servir l’empereur et sont entrés comme Gardes Phenix dans la compagnie du capitaine G’aereth. Leur esprit est aussi tranchant que leur lame, et tout aussi dangereux pour leurs ennemis.
Khaavren a fière allure, un grand sens de l’honneur et une bonne épée ; Aerich, son meilleur ami, cache un lourd secret ; Tazendra est toujours prête à en découdre, surtout quand les ennemis sont en surnombre et qu’elle peut utiliser ses pouvoirs magiques ; Pel est un Garde en dentelles subtil et rusé, au fait des intrigues politiques…
La mission qu’on leur a confiée les mènera aux confins des royaumes orientaux. Mais en reviendront-ils ? Quand l’acier des épées résonne, c’est tous pour un et un pour tous !

Mnemos (Septembre 2007)420 pages 23.00 € ISBN : 9782354080143
Traduction : Benoit Berthezene
Titre Original : The Phoenix Guards (1991)

Couverture : Didier Graffet et Franck Achard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *