Graal (tome 1 et 2) de Bernard Simonay

phénix 2

Depuis 20 ans, Dorian et Solyane règnent avec clairvoyance sur Gwondaleya. Sous leur impulsion, la cité connaît au sein de la civilisation amanite, une ère de paix et de prospérité.
Pourtant une menace plane sur le monde. Des pilleurs fanatiques, les fayads apparaissent dans la plupart des empires amanites pour y semer mort et désolation. Dans un même temps des prêcheurs exaltés prédisent la venue d’un nouveau prophète. Dorian et Solyane devinent qu’une force mystérieuse se cache derrière ces fous de dieux et qu’une puissance se nourrissant de l’intolérance et de la bassesse de l’homme menacent d’embraser le monde. Leur fils Palléas part le premier, affronter les armées du prophète. En sortira t’il vivant?

Ce livre est la suite du phénoménal «phénix » de Bernard Simonay dont la chronique est dans le site. Il reprend les principaux personnages de «phénix » en y ajoutant les 2 enfants du couple mythique: Nelvéa et Palléas. Le style se fait plus descriptif que celui de son prédécesseur et on y découvre encore de nouvelles facettes du monde de «phénix ». Point de vue de l’histoire, on retrouve les recettes qui ont fait le succès du premier livre de la saga, la dualité du monde qui oscille entre science fiction et fantastique, et bien entendu les exercices de bravoures des héros. Ce livre est même plus philosophique que le précédant, s’interrogeant sur la manière de gouverner, les origines de l’intolérance de l’homme … Bref en confrontant humanisme et fanatisme, Bertrand Simonay veut nous faire réfléchir sur des problèmes bien actuels.
Cette suite est donc plus que convaincante, elle a juste le défaut d’être trop courte (450 pages contre 800 pages pour phénix). Vivement le prochain.

Christophe

En point positif, on retrouve avec plaisir le riche univers de phenix, mêlé de fantasy et de science fiction. Tandis que le premier tome aurait pu etre sous-titré “la science et ses dérives”, nous avons plus ici “la religion et ses dérives”. Tout le petit monde de Phénix a grandi, les enfants prennent la suite des parents et on retrouve des schémas vus dans le premier tome : la menace, l’expédition, les amours etc…
Si je ne partage pas l’avis de Christophe sur la longueur du livre (si l’histoire tient en 400 pages, pourquoi en rajouter), je regrette cependant plusieurs petites choses. Tout d’abord, les situations sont un peu téléphonées : on a une idée assez précise du dénouement à la moité de la lecture, les caractères des personnages semlent moins complexes, l’intrigue reste assez linéaire. Ensuite, je trouve que l’auteur introduit un peu trop de philosophie personnelle sur la religion (un vieux compte à régler ?) ce qui donne quelques passages moralisants pas indispensables.
Bref, j’attends avec impatience le tome 3 pour m’enlever cette impression un peu genante.

édition du rocher 201 pages 9.99 € ISBN : 2 268 03309 9

Laisser un commentaire