Guerre des Livres (La) de Alain Grousset

Laboukineuze
“Les livres nous obligent à perdre notre temps de manière intelligente” Mircea Eliade

“Les livres ont les mêmes ennemis que l’homme : le feu, l’humide, les bêtes, le temps et leur propre contenu” Paul Valéry

Shadi est un pilote de la Sécession en guerre contre l’empire. Au cours d’une attaque, il est touché et se retrouvera sur Libel, planète bibliothèque, où il sera recueilli par le conservateur en chef.
Traqué par un soldat de l’Empire, il devra aussi faire face à des complots internes à l’Empire

Allan : Alain nous présente ici l’histoire d’un jeune garçon (17 ans), coincé parmi l’ennemi et qui apprendra que finalement les personnes ne sont pas très différentes malgré une guerre fratricide.
La planète sur laquelle il se retrouvera, bien qu’appartenant à l’Empire, a décidé d’une forme de résistance à cette guerre, essayant de sauver les livres de chaque peuple.
Réflexion sur l’absurdité de la guerre, et remettant dans un autre contexte l’opposition livre vs numérique, nous suivrons avec délectation les aventures de Shadi.

Laboukineuze : J’osais même pas en rêver…une planète – bibliothèque! Mieux que la maison de Denis Guiot!
Alain Grousset nous parle d’un univers divisé, d’un pilote qui s’écrase sur une planète ennemie. Contre toute attente, la personne qui le découvre va le soigner et cacher son identiré. Shadi pourra ainsi visiter à sa guise Libel, planète sur laquelle sont rapatriés tous les livres de tout l’univers, à une époque ou le numérique les fait tomber dans l’oubli. Mais les livres, reniés par ceux qui leur préfèrent la technologie, cachent un savoir plus utile que tout au monde…
Ce livre possède la consistance d’une nouvelle améliorée, ou d’un roman peu approfondi. Si l’histoire est très intéressante, avec ses tenants et ses aboutissants, révélant des détails originaux comme cette planète dédiéé au savoir, aux côtés de bases SF classiques (l’univers en guerre), il aurait été de bon usage de l’étoffer afin de la rendre plus…consistante, justement. J’y aurais volontier lu la version de Thaïs à propos de sa rencontre avec Shadi, voire de son passé, ainsi que les affaires que mène Angus, ses réflexions à propos du fait qu’il ait recueilli le pilote, et pourquoi pas, celle de Wolther en plus.

En conclusion : un avis mitigé sur ce roman, qui possède les promesses d’une bonne hisoire mais reste trop léger dans son contenu.

Shadi, jeune pilote de la Sécession, échoue sur Libel, une planète ennemie devenue la dernière bibliothèque de l’univers.
Il est recueilli par le conservateur, un érudit qui lutte pour sauver les livres menacés par l’hypertechnologie. Un événement dramatique va bientôt lui donner raison et contraindre Shadi à plonger dans les entrailles de la grande bibliothèque.

Gallimard Jeunesse (Janvier 2009)141 pages 8.00 € ISBN : 9782070618828 Couverture : Manchu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *