Héros Secondaires de S.G. Browne

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

Vous connaissez tous l’impact des sociétés pharmaceutiques dans le monde et s’il est une chose que S.G. Browne veut critiquer au travers de ce roman, c’est bien cette industrie qui est visée.

On plante le décor. Lloyd Prescott est un jeune homme qui ne veut pas réellement rentrer dans le monde adulte alors il vit de deux revenus principaux : la mendicité et cobaye pour les tests humains des médicaments. Dans cette dernière activité, il a pu rencontrer un certain nombre de collègues, avec lesquels il a sympathisé au point de former un petit clan.

Mais si nous voyons bien qu’il s’agit pour Lloyd d’un réel choix de vie, les autres membres sont plutôt ce qu’on appellerait des accidentés de la vie : Perte d’emploi, divorces, … auront donc poussé ces hommes à risquer leur santé pour permettre aux laboratoires de tester sur des porteurs sains leurs produits.

On pourra s’étonner que ces paumés arrivent à se présenter sur autant de tests et qu’aucun contrôle ne permettent de limiter les risques en limitant le nombre de participations. Mais ce ne sont pas les seuls sujets bien sûr que pointe du doigt ce roman, et parmi les sujets habilement présentés, nous apprenons que la publicité pour des médicaments sur ordonnance est autorisée aux Etats-Unis et en Australie.

Vous l’aurez donc compris, ce roman est engagé mais il ne faut absolument pas que cela vous fasse peur parce que roman est avant tout drôle : cet emploi va avoir une conséquence inattendu sur nos “Héros” et il va falloir du temps pour qu’ils en viennent à comprendre qu’ils sont dotés de pouvoir : celui d’endormir un individu pour Lloyd, un autre pourra provoquer des vomissements, un troisième des crises d’urticaires mais aussi faire grossir à l’envie…

Comme de bien entendu, ceux qui vont avoir les pouvoirs les plus sympas seront les méchants…

Nous allons donc suivre tout ce beau monde dans leur vie quotidienne. Chacun va devoir appréhender les changements qui s’opèrent en lui et faire un choix. Car il est surtout de mon point de vue question de choix : si vous pouviez améliorer le monde, ou au moins contribuer à ce qu’il soit moins pourri… Que feriez-vous ? Qu’êtes-vous prêt à sacrifier pour cela ?

Dans ces 350 pages, vous allez rire et réfléchir, réfléchir et rire. Vous allez aussi vous poser des questions et peut-être que vous pourrez aussi aller jusqu’à cette question finale : quel héros du quotidien je pourrais être…

Si vous voulez vous faire une idée du ton et du style, n’hésitez pas une seconde à lire le Premier chapitre qui est disponible sur le site des éditions Agullo et n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez 😉

Editions Agullo (Octobre 2017) – 352 pages – 9791095718284 (Epub : 9791095718291)
Traduction : 
 Morgane Saysana (Etats-Unis)

Convulsions. Nausées. Migraines. Gain de poids soudain. Pour les fantassins de l’industrie pharmaceutique présents sur la ligne de front de la science médicale – un petit groupe de volontaires qui testent des molécules expérimentales contre rémunération – ces effets secondaires courants sont un petit prix à payer pour défendre leur droit à la vie, à la liberté et à la recherche des antidépresseurs.

Lloyd Prescott, trente ans, gentil loser qui gagne sa vie en enchaînant les essais cliniques quand il ne pratique pas une forme de mendicité créative, est le premier du groupe à remarquer les conséquences très étranges (voire paranormales…) de l’exposition pendant des années à des molécules pas tout à fait certifiées. Ses lèvres s’engourdissent, il est balayé par une vague d’épuisement, et à l’instant même, un inconnu s’écroule devant lui dans la rue, victime d’une narcolepsie foudroyante…

Ses potes cobayes et lui se découvrent ainsi de drôles de superpouvoirs, soudain capables de projeter sur autrui toute une panoplie d’effets secondaires handicapants !
Au cœur de la nuit, un nouveau comité de justiciers fait régner la terreur chez les pseudos caïds – ceux qui visent toujours les plus faibles – à coup de convulsions, de vomissements, d’eczéma fulgurant… Les mendiants de New York ont trouvé leurs défenseurs. Mais les superpouvoirs (et les capes colorées) suffisent-ils à faire des superhéros ? Et quand la menace devient sérieuse, Lloyd et ses amis héros malgré eux seront-ils à la hauteur ?

Héros Secondaires de S.G. Browne, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *