Hexagon : Matière Noire de Romain D’Huissier

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.5/10 (6 votes pris en compte)

Rakar est plongé dans un rêve qui lui montre une Terre au bord de la rupture, entraînée dans de la matière noire et les missions qui s’enchaînent ne font que l’inquiéter quand à cet avenir : depuis la disparition de Jeff Sullivan, alias l’Homme d’Airain, Hexagon, qui n’est plus maintenant composé que de 5 membres (Rakar, Lys, L’Archer Mystérieux, Plasma et le Pilote Noir) va de déconvenue en déconvenue… Le chef charismatique manque cruellement et si rien n’est fait, cela pourrait être la fin d’Hexagon et de cette ligne de défense des Hommes contre les Surhommes.

Aucun successeur ne se détache pour remplacer Jeff… Jusqu’à ce qu’une idée insensée fasse surface : pourquoi ne pas faire appel à Blackie Sullivan, ancien ennemi des Hexagons et frère de Jeff ? Aux grands mots, les grands remèdes dit-on souvent…

L’Âme du Levan se transmet au sein de la famille Sullivan depuis des siècles, répondit Lys. Ce qu’il nous faut, c’est l’héritier de ce pouvoir.

Hexagon est, comme vous pourrez le découvrir dans la très bonne préface de Jean-Marc Lofficier, est un groupe de Super-Héros à la française… Issus de la culture comics, vous pourrez retrouver certaines aventures directement chez Rivière Blanche.

La couverture m’a tout de suite plu et correspond tout à fait à une couverture de Comics mais quel allait être le résultat d’un format « BD » remis en mode « Roman » ? Le pari de Romain d’Huissier – et de Rivière Blanche par la même occasion – était de réussir à retranscrire une émotion, une richesse et un rythme dans un roman similaire à ce qu’on pourrait attendre du comics.

Et c’est plutôt réussi ! Les scènes d’action se succèdents, les différents protagonistes, bons comme méchants arrivent à être décrits, tant dans leur personnalité que dans leur façon de combattre. Ca tape, ça cogite, ça remue dans tous les sens et on peut dire que nos super-heros ne sont pas à la fête.

Alors que nous sommes plutôt habitué à voir les super-héros triompher sans avoir trop de difficultés, les français sont battus à plusieurs reprises, laissés pour mort, torturés, certains n’ont d’ailleurs pas des pouvoirs particuliers. Nous pourrions faire d’ailleurs le rapprochement avec certains de leurs grands frères américains, j’aurais tendance à voir en Plasma la petite soeur de Tornade et le Pilote Noir pourrait être un proche d’Iron Man…

Bref, nos héros français ont beaucoup souffert de l’ombre de leurs grands frères américains, et c’est avec plaisir que je découvre ces nationaux (vous pouvez d’ailleurs retrouver une chronique de Homicron)… Je ne connaissais absolument pas tous ces personnages mais ils n’ont absolument pas à rougir de leurs pouvoirs.

La question restante est : devons-nous connaître le comic pour pouvoir se plonger dans le roman ? La réponse est définitivement non… L’auteur a bien géré et nous permet de comprendre où ce situe le groupe au moment où nous rentrons dans « Matière Noire », nous incitant malgré lui à vouloir nous plonger dans les aventures de Jeff Sullivan tant il semble important au groupe… N’hésitez donc pas une seconde, suivez les Hexagonaux !

Je verrai bien d’ailleurs ce roman comme un renouveau du groupe en espérant que celui-ci sera suivi d’autres… D’ailleurs, la fin l’indique fortement 😉
Black Coat Press (Juillet 2012) – Rivière Blanche – 303 pages – 20,00€ – 9781612271116
Couverture
: Alfredo Macall, Anthony Dugenest & Fernando Blanco

Lys. Plasma. Rakar. L’Archer mystérieux. Le Pilote noir. Ensemble, ils forment Hexagon, l’équipe de super-héros la plus puissante du monde ! Mais depuis la mort de leur leader Jeff Sullivan, l’Homme d’Airain, ils vont d’échec en échec – le lien mystique qui les unissait est brisé, leur mission désormais sans but. Quand surgit un mystérieux ennemi, issu du fond des âges, bien décidé à les détruire, le groupe Hexagon va devoir trouver un remplaçant à Jeff, capable de reforger la confiance disparue. Mais cet homme ne sera-t-il pas celui qui signera leur perte ? Car ses pouvoirs pourraient bien engloutir la Terre sous la… MATIÈRE NOIRE !

Hexagon : Matière Noire de Romain D'Huissier, 9.5 out of 10 based on 6 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *