Hulk de Peter David

Bruce Banner est le fils d’un génie qui non seulement déteste sa femme mais en plus ne considère son fils qu’en terme de possibilités et, dans une des premières scènes, il se servira de la tétine du petit pour voir comment ce dernier réagit à la contrariété… Le résultat est étonnant : il se métamorphose en une créature plus proche de l’homme de Néanderthal que de l’homo sapiens !!

Travaillant pour l’armée, pour Ross Thunderbolt plus précisemment, David n’est guère apprécié du fait des expériences qu’ils mènent. C’est pour cela que le général Ross le fera renvoyé : fou de rage le charmant docteur tentera de faire sauter la base et de tuer son fils qu’il considère responsable de tout.

Le temps passe, le docteur David Banner a été interné et le petit Bruce Banner, qui a changé de non et est devenu Kenzler, a bien grandit, élevée par une mère adoptive affectueuse et dirigée vers la carrière scientifique, il tente, en compagnie de Betty Thunderbolt de créer les nanomeds.

A la suite d’un accident, il se retrouve exposé aux nanomeds et aux rayons gamma… En plus, il apprendra qu’il a été adopté et qu’il s’appelle Banner : le choc est trop grand et la violence qu’il a refoulé se retrouve exposé sous la forme d’un monstre vert : Hulk. Il lui faudra désormais fuir l’armée et apprendre à se contrôler…

Loin de l’univers que l’on connait dans la série, le Hulk qu’on nous propose est beaucoup plus évolué que le fameux Lou Ferrigno de la série. Autre aspect à noter, le père de Bruce s’appelle David mais n’est pas sensé du tout être celui de la série… Dans le Comic Hulk est bien le docteur Bruce Banner… Richesse d’action et émotion (il en faut) sont au rendez-vous dans ce livre (qui n’est qu’une novellisation du film c’est à dire la transcription écrite du film) où le personnage de Hulk nous semble assez sympathique et où – encore une fois contrairement à la série – Bruce arrive à contrôler un tant soit peu la créature.. Pour le reste, je vous laisse découvrir, cela vaut vraiment le coup !!!

Bruce Banner est le fils d’un génie qui non seulement déteste sa femme mais en plus ne considère son fils qu’en terme de possibilités et, dans une des premières scènes, il se servira de la tétine du petit pour voir comment ce dernier réagit à la contrariété… Le résultat est étonnant : il se métamorphose en une créature plus proche de l’homme de Néanderthal que de l’homo sapiens !!

Travaillant pour l’armée, pour Ross Thunderbolt plus précisemment, David n’est guère apprécié du fait des expériences qu’ils mènent. C’est pour cela que le général Ross le fera renvoyé : fou de rage le charmant docteur tentera de faire sauter la base et de tuer son fils qu’il considère responsable de tout.

Le temps passe, le docteur David Banner a été interné et le petit Bruce Banner, qui a changé de non et est devenu Kenzler, a bien grandit, élevée par une mère adoptive affectueuse et dirigée vers la carrière scientifique, il tente, en compagnie de Betty Thunderbolt de créer les nanomeds.

A la suite d’un accident, il se retrouve exposé aux nanomeds et aux rayons gamma… En plus, il apprendra qu’il a été adopté et qu’il s’appelle Banner : le choc est trop grand et la violence qu’il a refoulé se retrouve exposé sous la forme d’un monstre vert : Hulk. Il lui faudra désormais fuir l’armée et apprendre à se contrôler…

Fleuve Noir (Juin 2003)349 pages 5.00 € ISBN : 2-265-07641-4
Traduction : Geneviève Blattman
Titre Original : The Hulk ()

Avis Ciné : Dites nous, honorable visiteur qui l’a vu
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *