Inferno de Stan Nicholls

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 5.0/10 (1 vote pris en compte)

La revanche des Orcs – Tome 3

Jennesta, qui garde toujours une dent contre les Renards, a réussi à enlever Thirzarr, la compagne de Stryke et la maintient dans une transe hypnotique. Après une bataille sur Accurial, la sorcière est passée dans un nouveau monde, suivi de prêt par les Renards mais aussi par la brigade des portails, qui tentent de récupérer les instrumentalités. La situation devient de plus en plus compliquée et l’issue semble malgré tout proche. Le groupe des Renards, qui est aussi maintenant composé de jeunes bleus sous le contrôle de Dallog, n’est pas aussi homogène que par le passé. Haskeer a notamment beaucoup à dire à l’encontre de ces jeunes peu aptes au combat. La tension augmente et des dissenssions seront à prévoir. Mais la mission est claire : récupérer Thirzarr et se débarrasser une bonne fois pour toute de Jennesta. Tous les alliés seront donc les bienvenus !

Il voulut cracher au visage de Stryke, mais il n’en eut pas le temps. L’orc arma son bras et frappa. Le coup fut assez violent pour décapiter le soldat et faire voler sa tête, qui rebondit deux fois sur le sol avant de rouler et de s’immobiliser aux pieds de Standeven.

Dernier volume de cette deuxième trilogie, Inferno s’est fait beaucoup attendre et j’avoue que je n’étais pas autant accroché que sur les précédents, probablement du fait de ces bonds permanents dans de nouveaux mondes qui m’ont semblé lassant à la fin… J’ai retrouvé tous les ingrédients qui m’avaient plu dans les premiers tomes, à savoir entre autre l’attachement à une race souvent considéré comme « mauvaise » dans la fantasy, leur sens du devoir et du combat, et cette solidarité finalement sans faille.

La fin de ce cycle ne laisse pourtant pas nécessairement la fin de la série, même s’il faut bien avouer que la magie opère un tout petit peu moins. A voir si Stan tente à nouveau l’aventure ou s’il s’agira bien d’une conclusion finale de l’aventure des Renards et de son emblématique chef Stryke.

Toujours est-il que cet opus nous permet de mieux comprendre la multiplicité des mondes et va nous permettre de découvrir un certain nombre d’espèces féériques que nous n’avions pas nécessairement encore rencontrées.

Vous pouvez retrouver les autres chroniques et l’interview ici :

Bragelonne (Novembre 2012) – 380 pages – 21,00€ – 9782352946137
Traduction
: Isabelle Troin
Titre Original : Inferno – Orcs: Bad Blood, book 3
Couverture : Didier Graffet

Pas de répit pour une meute d’orcs en perdition !

A l’aide des instrumentalités, mystérieux artefacts, les Renards se lancent dans un périple interdimensionnel pour libérer leurs congénères et se venger de leur vieille ennemie, Jennesta. Mais, encombrés par une demi-douzaine de novices et deux humains déloyaux, poursuivis par un groupe qui convoite leur trésor, les Renards ont la vie dure ! Confrontés à des obstacles insurmontables, assaillis par de nouveaux adversaires, ils sont sur le point de livrer leur plus grande bataille.

Inferno de Stan Nicholls, 5.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *