Insurrection de Thomas M. Reid

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Séquence :La Guerre de la Reine-Araignée n°2
Milady : Comme pour le précédent roman de la séquence, on retrouve ici exactement la traduction que les lecteurs avaient pu découvrir dans l’édition de Fleuve Noir, excellente traduction de Fabrice Joly. C’est donc encore une fois ici seulement la mise en forme qui change par rapport à la précédente édition.
Concernant le roman en lui-même, c’est donc la même chose qu’auparavant. On découvre ici la cité drow de Ched Nasad, inconnue jusqu’à présent des lecteurs des romans, qui bien que fonctionnant avec un système hiérarchique du même genre que celui de Menzoberranzan, à son identité propre. Le décors est donc original, et on suit les aventures de ce groupe formé seulement à la fin du précédent roman avec intérêt. Les relations entre les personnages sont dès ce roman complexes, et on sent qu’il va y avoir entre eux des trahisons et coups bas comme on y est habitués chez les drows.
La séquence se poursuit donc aussi bien que précédemment. Malgré le changement d’auteur, les lecteurs ayant apprécié Dissolution apprécieront tout autant cette suite.

Fleuve Noir :Si La cité des araignées lançait bien l’intrigue de la séquence, en présentant les faits et les personnages principaux, cette suite la poursuit avec brio.
On retrouve donc ici Pharaun et les siens, se rendant à Ched Nasad pour découvrir la raison du silence de Lloth. Si dans un premier temps, l’histoire traine un peu jusqu’à ce que les personnages arrivent dans la Cité des Toiles Chatoyantes, une fois arrivé dans celle-ci, les faits s’enchainent et on ne décroche plus du livre.
La découverte de la cité de Ched Nasad est sympatique, d’autant plus que celle-ci est bien différente de Menzoberranzan que les lecteur habitués connaissent à présent par coeur. Les drows y sont pourtant les mêmes, et si les familles nobles qui y règnent ne sont pas celle de la Cité des Araignées, elles les valent bien et sont aussi expertes dans les intrigues tordues.
Car ici, attendez-vous à des intrigues dignes des drows. Manipulations en tous sens et meurtres s’enchainent les uns après les autres, étonnant sans arrêt le lecteur qui ne sait jamais à quoi s’attendre avec ces personnages.
Encore une fois, ces anti-héros sont tous attachants, et s’il faudra faire sans certains d’entre eux à l’avenir, d’autres vont venir se joindre au groupe.
Le style d’écriture de Thomas M. Reid est agréable à lire et si certains passages avancent moins vite, il parvient cependant à ne pas les rendre ennuyants pour autant. La structure du roman est d’une certaine manière quasiment identique à celle du précédent, les auteurs ayant sans doute voulu montrer des faits identiques se déroulant dans les deux cités, mais j’ai préféré celui roman, les faits s’y déroulant étant à mon gout bien plus intéressants.
Avec ce deuxième roman, la séquence de la guerre de la reine araignée monte encore de niveau. Si vous avez aimé le précédent roman, vous apprécierez forcément celui-ci.

Quatrième : Un groupe d’aventuriers drows des plus expérimentés et cernés par le chaos de la guerre entament un dangereux périple dans la redoutable Outreterre. Leur quête les conduira au coeur même des ténèbres et l’Outreterre s’en trouvera ébranlée. Si d’aventure les puissants elfes noirs faiblissent, le monde souterrain des Royaumes Oubliés s’ouvrira à l’insurrection… La guerre de la Reine Araignée s’étend.
Milady : 2009 – 379 pages – ISBN : 978-281120189 –
Traduction :Fabrice Joly
Couverture :Brom

Quatrième : Un prodigieux voyage au coeur du songe…
Là où la magie fait briller l’aventure…

Un groupe d’aventuriers drows des plus expérimentés entame un dangereux périple dans la redoutable Ombre-Terre, le chaos de la guerre les environnant. Leur quête les conduira au coeur même des ténèbres et l’Ombre-Terre s’en retrouvera ébranlée. Si d’aventure les puissants elfes noirs faiblissent, le monde souterrain des Royaumes Oubliés s’ouvrira à l’insurrection… La Guerre de la Reine-Araignée s’étend dans ce deuxième ouvrage. La Cité des Toiles Chatoyantes est le deuxième roman d’une séquence épique en six parties. Son intrigue est tirée de l’imagination fertile de R.A. Salvatore et d’un groupe de six nouveaux auteurs, tout spécialement sélectionnés pour leur exaltante contribution au genre. Rejoignez-les et explorez les recoins les plus sombres du monde des Royaumes Oubliés, les araignées y évoluant se dispersant peu à peu.
Fleuve Noir : 2000 – 440 pages – ISBN : 2-265-08034-9 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *