Interview : Alain Blondelon

Réalisée par :Mail
Date :Octobre 2007
Allan : Que représente pour toi Cal de Terre ?
Alain : Pour moi, “Cal de Ter” représente toute ma jeunesse. Un des premiers livre de SF que j’ai lu fut “Hors Contrôle”. J’ai donc trouvé tout naturel, d’en proposer une suite lorsque l’occasion s’est présentée.

Allan : Dans quelle optique as-tu accepté ce défi ?
Alain : J’ai accepté ce défi pour deux raisons. La première, c’est que ce fut une réelle question que je me suis posée en lisant la série : Quelle serait la réaction de Cal et de Guise s’ils tombaient sur une capsule pénitentiaire dont l’occupant, jadis banni de la Terre pour meurtre, était vivant ?
La seconde raison, c’est que mon premier roman soumis avait été remarqué par R.Blanche et j’étais encore dans l’enthousiasme de cette excellente nouvelle. Aujourd’hui encore, ce plaisir que m’a fait P.Ward m’incite à poursuivre l’écriture.

Allan : Quel regard portes-tu sur le résultat ?
Alain : Le résultat ? Il faudrait plutôt poser la question à P.J.Hérault lui-même. Avons-nous respecté la psychologie de ses personnages ? A-t-il était satisfait du résultat ?
Pour ce qui me concerne, j’ai pris un grand plaisir à écrire cette nouvelle.
J’ai lu avec beaucoup d’intérêt les autres nouvelles et j’ai constaté que mes camarades d’écriture avait une imagination débordante et surtout, une belle plume. Le résultat me parait des plus prometteurs…. Mais peut-on être juge et partie ?
Quoi qu’il en soit, j’espère sincèrement que l’expérience se renouvellera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *