Interview : Edouard Brasey

Réalisée par :mail
Date :Juillet 2010
Photo : (c) Bertrand Robion
Yoann : Qu’est-ce qui vous a incité à écrire un traité sur les anges ?
Edouard : Je sais que les Anges existent. Je ne dis pas que je crois aux Anges… Je dis : je sais que les Anges existent. C’est pour moi une certitude. Je peux même dire que les Anges existent davantage que les hommes n’existent. En ce sens que les Anges sont de part leur étymologie des messagers (du grec angelos), des intermédiaires entre le ciel et la terre, entre cette vie et l’au-delà, entre la mortalité de la condition humaine et l’immortalité qui est notre véritable nature. Donc les anges ’Sont’ et nous, nous tentons d’Être et c’est par l’intercession des Anges que nous parvenons à Devenir. L’être humain n’est pas achevé. Il est en devenir et comme le disait Saint Basile de Césarée, Père de l’Eglise des premiers siècles (de confession Orthodoxe) : l’homme est un animal destiné à devenir Dieu. Pour se rapprocher de cette condition divine, après la chute sur terre, dans la matière, dans le monde de la violence du mimétisme de la survie, l’homme ne peut pas s’élever lui-même. Il a besoin d’une aide pour progresser spirituellement, ce sont les Anges qui la lui procurent. Ceci est ma conviction profonde : les Anges nous guident vers notre état originel. La seconde raison qui a motivé ce projet, c’est que j’avais écris un livre sur les Anges Rebelles (Les Démons) à l’époque de la mode New-Age des traités sur les anges-gardiens (il y a environ 20-25 ans). J’avais réalisé cet ouvrage un peu par provocation mais aussi parce qu’à mon avis connaître l’ombre est nécessaire à la révélation de la lumière. Si l’on souhaite découvrir les Anges divins, il me semble nécessaire de connaître également sa propre part d’ombre (dans un processus Jungien). Aujourd’hui que cette mode New-Age est passée, j’ai souhaité revenir sur les Anges, tous les Anges ! Ce traité aborde aussi bien les Anges Gardiens (Bienveillants) que les Anges Rebelles (Effrayants). Il est composé d’une partie théorique que j’ai rédigée en compagnie de mon épouse, Stéphanie, qui est mon Ange sur terre. Elle m’a aidé à mener les recherches nécessaires à l’aboutissement de cet ouvrage. Le traité débute par un dialogue avec l’Ange qui est en quelque sorte un dialogue avec elle. L’ouvrage contient des traités littéraires ou théologiques sur l’Angéologie qui fournissent des bases solides sur le plan philosophique et spirituel à cette étude. C’est un travail très accessible et d’une lecture aisée, il offre une vision transversale de l’Ange à travers de nombreuses cultures et religions sans aucun dogmatisme.

Yoann : Que peut nous apporter la connaissance des anges ou angéologie dans notre quotidien ?
Edouard : Les Anges font partie de notre vie quotidienne. Ils ne sont pas éloignés de nous. On peut dire qu’ils sont même une part de nous-mêmes. L’Ange est la part la plus subtile, la plus divinisée de notre humanité. Ils sont un lien entre nous et l’au-delà. Ainsi, l’Ange se manifeste dés lors que l’on fait appel à lui. Déjà il faut être conscient qu’il existe, qu’il nous accompagne, nous garde, nous protège, nous inspire. Il suffit d’avoir conscience de ce contact avec lui pour qu’il réponde à notre appel. Mais l’Ange est spirituel, c’est un esprit, il ne connaît pas la matière. Il ne peut pas agir physiquement sur le monde. Il peut intervenir par les signes, les intuitions, les synchronicités (dont parlait Jung), des petits hasards qui nous mettent sur la voie. Ce sont là les réponses de notre protecteur céleste. Il nous parle dans la Langue subtile des Anges que l’on connaît aussi sous le nom de ” Langue des Oiseaux “. Ce langage magique est composé de clins d’Œil du destin et aussi d’étranges jeux de mots riches de sens. Par exemple : Ange peut s’entendre ’En-Je’, l’Ange est en ’Je’, l’Ange est à l’intérieur de nous. A partir du moment où l’on est relié de façon verticale à notre Ange, les événements tournent en notre faveur. Comme dirait Paulo Coelho : lorsque l’on a trouvé sa légende personnelle, l’univers entier conspire à sa réalisation ! C’est un petit peu cela l’Ange… De façon plus prosaïque, certains pensent que l’Ange va nous aider à trouver une place de parking aux heures de pointe. Il est possible que cela fonctionne, mais l’Ange a certainement mieux à faire ! C’est avant tout une présence qui nous suit tout au long de la vie. Nous ne sommes donc jamais seuls avec nous-mêmes. L’Ange nous guide et veut nous protéger, mais il n’intervient pas directement. Il nous laisse exploiter notre libre-arbitre et notre volonté. La volonté de l’homme, inspirée par la sagesse de l’Ange, permet d’accéder à l’Homme divinisé.

Yoann : Est-il possible de communiquer avec son ange-gardien ?
Edouard : Il existe essentiellement deux façons de faire : le dialogue peut être quotidien. Il se créer alors une relation intime. Dans ce cas, chacun trouve sa façon personnelle de parler à son Ange-Gardien. Par ailleurs, j’ai retranscrit dans ce traité des Anges, les tables kabbalistiques qui permettent de connaître la nature de notre Ange-Gardien personnel, ses spécificités, ses caractéristiques, ses qualités, sa mission. J’ai également fourni les renseignements pour déterminer la nature de notre Ange Rebelle. C’est une approche plus magique de la communication avec l’Ange. Il est important de noter que j’ai choisi dans ce traité une approche Œcuménique. Car l’Ange n’a pas de religion, pas de dogme ! Je n’ai pas voulu donner une vision limitée de l’Ange. Chacun peut trouver son chemin d’accès personnel à son Ange-Gardien.

Yoann : Quels sont les pouvoirs des Anges ?
Edouard : Les pouvoirs des Anges sont à la fois immenses et limités : immenses parce que les Anges sont plus évolués que nous sur le plan spirituel, ils ont une connaissance du monde de l’au-delà qui nous dépasse, mais ils n’ont pas le pouvoir sur la matière. Si vous êtes inconscient d’une menace, par exemple, l’ange veut empêcher une voiture que vous n’avez pas vue de vous percuter, malheureusement, il ne peut pas agir sur le véhicule, ni vous pousser. Il peut juste vous donner un signal intérieur pour que vous réagissiez à temps face au danger. Si vous êtes à l’écoute, vous entendez son message et vous évitez l’accident mais si vous n’êtes pas réceptif, il ne peut pas vous protéger. Il faut donc être vigilant ! A l’écoute…

Yoann : Quel est le rôle des anges rebelles ?
Edouard : Si les Anges Célestes (Anges Gardiens) sont notre part spirituelle, élevée, qui nous conduit vers Dieu, vers le Ciel, les Anges Rebelles sont notre part d’ombre au sens Jungien : ils incarnent tout ce qui concerne nos pulsions, nos désirs de violence, notre cerveau reptilien. Ils sont le complément des Anges Gardiens. Ils sont là pour nous éprouver. Ils ont leur rôle spirituel mais c’est un rôle que l’on confond souvent avec le Mal. Ce ne sont pas les anges du mal, mais si nous cédons aux tentations qu’ils nous proposent, nous pouvons commettre des actes maléfiques (relativement à notre culture et notre civilisation). On retrouvera dans ce Traité le Satan accusateur du livre de Job. Satan dans cette histoire est un Ange déchu dialoguant avec Dieu. Il affirme que Job vénère Dieu parce qu’il vit dans l’abondance et la Joie. Dieu autorise alors Satan à mettre Job à l’épreuve. Job traverse un terrible calvaire, perd tout, jusqu’à sa propre peau mais il reste fidèle à sa foi et finalement il s’élève jusqu’au ciel et parvient à communiquer directement avec Dieu. Ainsi la mise à l’épreuve, si l’on réussit à demeurer fidèle à ses idéaux, nous conduit à une forme de transcendance de notre état humain.

Laisser un commentaire