Jeux d’Ombres de Christine Feehan

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Ghost Walkers, tome 1

L’écriture de Christine Feehan est simple, elle nous présente un titre à la fois fantastique et de science-fiction.

L’héroïne est Lily, une jeune femme séduisante qui se retrouve démunie à la mort de son père, alors qu’elle doit, seule, réparer ses expériences folles sur l’être humain. Petit à petit, et grâce à un des soldats ‘modifiés’, elle va prendre confiance en elle jusqu’à devenir une femme quasiment indestabilisable.Le soldat en question est Ryland Miller…. un type sans vraiment d’intérêt mais qui tombe fou amoureux de cette ‘déesse’ au premier coup d’oeil. Voilà comment Christine Feehan a assuré les scènes érotiques par la suite qui, il faut le dire, prennent des chapitres entiers que je me suis empressée de survoler ; eh oui, je m’excuse, quand ces scènes n’ont franchement aucun intérêt pour l’histoire, je ne prend aucun plaisir à les lire.

Pour l’histoire, le résumé en dit suffisamment… même s’il débute par une énorme erreur : les expériences ne viennent pas de Lily mais de son père Peter Whitney… un détail ?!? mais bien sûr….Lily va donc débuter une enquête sur les expériences réalisées par son père dans le but d’éviter les décès violents et inexpliqués chez ces supers soldats, les Ghost Walkers. Une enquête qui va également la mener vers son passé.Intéressant n’est-ce pas ? je suis d’accord, cela semble très intéressant sauf que les scènes de sexe finissent par prendre tellement de place que l’intrigue est totalement laissée de côté pour aboutir sur un dénouement absolument pas surprenant.

Pour conclure, « Jeux d’Ombres » m’a infiniment déçue, alors que l’intrigue semble pas mal du tout, les scènes érotiques envahissent le livre et la tension sexuelle entre Lily et Ryland anéantit tout le reste. Bref, des bonnes idées mais des chapitres à supprimer… Je ne lirai pas la suite.

« L’amour est à un battement de coeur de la peur.

Lily Peter Whitney a mis au point une expérience conçue pour amplifier les capacités psychiques d’une unité d’élite. Mais quelque chose a mal tourné : les hommes meurent un par un, victimes d’étranges accidents. Le capitaine Ryland Miller sait qu’il est le prochain.
Désormais, il ne peut avoir confiance qu’en une seule personne : Lily. Possédant un sixième sens surnaturel, la jeune femme partage toutes les peurs du capitaine, ses soupçons et les moindres battements passionnés de son coeur… Ensemble, ils découvriront un terrible secret qu’une personne cherche à enterrer, quel que soit le prix à payer. »

Milady (26 août 2011) – 500 pages – 8€ – ISBN : 9782811205744

Traduction : Frédéric Grut

Couverture : Anne-Claire Payet

Titre VO : Shadow Game (2003)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *