Jocaste de Brian Aldiss

Dans Oedipe roi, Sophocle nous raconte la tragédie d’Oedipe, involontairement marié avec Jocaste, sa mère, et assassin de son père. Jocaste a donc épousé son fils sans le savoir, mais Sophocle ne s’intéresse pas à cette épouse-mère.
Conteur incomparable, Brian Aldiss explore les non-dits du mythe et enrichit la littérature d’un personnage de femme complexe et intrigant, une Jocaste séduisante certes, mais largement responsable de l’inévitable tragédie.
Il nous montre le drame de son point de vue à elle. Les petites contrariétés de sa confortable vie familiale, la cohabitation avec sa grand-mère Sémélé, magicienne et vestige de l’âge de Bronze qui chasse les harpies comme d’autres les mouches, la présence de Shynge qui traîne dans le palais et veut se reproduire, le mauvais caractère d’Oedipe…
Peu à peu, la fausseté de la situation apparaît, l’oracle des dieux s’avère inéluctable.
Brian Aldiss éclaire une histoire d’une lumière fraîche et déconcertante.

Métailié Bibliothèque anglo-saxone (Février 2006)213 pages 17.00 € ISBN : 2-864-24575-2
Traduction : Catherine de Léobardy
Titre Original : Jocasta (2002)

Couverture : Aparicio et Hoch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *