Julia de Peter Straub

Julia vient d’acheter une grande maison au centre de Londres. Elle a quitté Magnus, son mari, après la disparition accidentelle de leur fille Kate, et après un séjour en hôpital psychiatrique. Le jour où elle prend possession de la maison, Julia voit une petite fille qui court sur le trottoir. Elle ne peut s’empêcher de la suivre… Elle ressemble tellement à Kate. Elle se retrouve au parc qui se situe derrière sa demeure et où se retrouvent tous les enfants du quartier. Puis, elle rentre chez elle et s’installe. La première nuit, elle entend des bruits bizarres et une chose l’intrigue : elle a beau arrêter le chauffage de sa chambre, il fonctionne à plein régime. Les nuits se ressemblent… Julia a gardé contact avec sa belle-sŒur, Lily. Celle-ci lui propose de se joindre à leur groupe de spiritisme et Julia accepte. Lors de sa première soirée qui se déroule chez elle, des choses étranges se passent. Mme Fludd, la « voyante », la supplie de quitter sa maison et de rentrer chez elle en Amérique…

Suspense, suspense. Jusqu’à la dernière ligne, on se demande ce qui se passe, qui est responsable de quoi et pourquoi ? Ce qui est certain, c’est que cet étrange entourage fait tomber Julia dans un gouffre de plus en plus noir et que la question restante est : va-t-elle s’en sortir et de quelle manière ? L’auteur décrit avec finesse une situation bien étrange et très troublante. Le moindre détail a son importance ; il permet à l’auteur de nous faire vibrer, de nous faire ressentir la peur qui s’installe dans la vie de Julia, ce qu’elle peut ressentir et l’atmosphère qui règne dans la maison. Ce livre ferait un très bon film. A lire absolument pour les fans de SF.

Julia vient d’acheter une grande maison au centre de Londres. Elle a quitté Magnus, son mari, après la disparition accidentelle de leur fille Kate, et après un séjour en hôpital psychiatrique. Le jour où elle prend possession de la maison, Julia voit une petite fille qui court sur le trottoir. Elle ne peut s’empêcher de la suivre… Elle ressemble tellement à Kate. Elle se retrouve au parc qui se situe derrière sa demeure et où se retrouvent tous les enfants du quartier. Puis, elle rentre chez elle et s’installe. La première nuit, elle entend des bruits bizarres et une chose l’intrigue : elle a beau arrêter le chauffage de sa chambre, il fonctionne à plein régime. Les nuits se ressemblent… Julia a gardé contact avec sa belle-sŒur, Lily. Celle-ci lui propose de se joindre à leur groupe de spiritisme et Julia accepte. Lors de sa première soirée qui se déroule chez elle, des choses étranges se passent. Mme Fludd, la « voyante », la supplie de quitter sa maison et de rentrer chez elle en Amérique…

Fuyant un mari abusif, mais surtout le souvenir de la mort tragique de sa petite Kate, Julia s’est installée dans une maison au coeur de Londres, croyant y trouver la paix et la sécurité. Mais, peu à peu, les lieux montrent leur vrai visage. Suffoquée par une atmosphère étouffante, effrayée par les vacarmes nocturnes ou par d’étranges silhouettes entrevues en plein jour. Julia se sent menacée de toutes parts.
A-t-on décidé de la rendre folle ? Qui est cet enfant qui s’acharne sur elle ? Sa seule issue est peut-être de comprendre de quel drame abominable la maison a été le théâtre vingt ans plus tôt… Mais pourra-t-elle affronter la terrible révélation qui la guette ?

Fleuve Noir Thriller Fantastique n°9020 (4 décembre 2003)281 pages 5.00 € ISBN : 2-265-07708-9
Traduction : Franck Straschitz
Titre Original : Julia (1976)

Couverture : Jean-Philippe Marie
En savoir plus
Pocket 1989

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *