Katharsis de Oksana et Gil Prou

En 2033, sur une Terre surpeuplée et toujours sur une aussi mauvaise pente écologiquement parlant, un groupe d’eco-terroriste menace l’ONU d’une action terrible envers les hommes si ils ne respectent pas trois revendications bien précises : réduction de 50% par tous les états des gaz à effet de serre, arrêt de la déforestation amazonienne et suppression de l’esclavage économique… Le monde a 18 jours pour répondre favorablement à ces exigences

Le ton de ce deuxième titre écrit par le duo Oksana – Gil Prou est résolument axé sur l’écologie et si le moyen utilisé pour mettre les hommes face à leurs responsabilités semble bien extrême, cela nous permet aussi de comprendre qu’à un moment donné, il faudra bien que nous prenions nos responsabilités.
Le langage utilisé par les différents intervenants, de même que leurs connaissances dont on a l’impression qu’elles sont sans fins, enlèvent une part de crédibilité et de sincérité aux dialogues mais d’un autre côté permet de prendre du recul par rapport aux contenus en lui-même, rendant par la même le récit un peu moins dur.
Le débat est donc lancé sur deux axes : l’écologie et l’esclavage « économique ». On se rend compte que l’O.N.U., organisation centrale dans la démarche des éco-terroristes pour accéder à leurs desideratas, semblent totalement incapable de permettre les bonnes prises de décision.
La mission martienne garde pour moi un aspect anecdotique, nous faisant comprendre qu’il y a peut-être plus urgent que la conquête spatiale.
La fin est un vrai choc, mais vous le verrez vous-même..


Juillet 2033 : la Terre est désormais surpeuplée et le climat se réchauffe irréversiblement. Les tensions sociales s’accroissent et les émeutes de la faim se mêlent aux guerres pour la maîtrise du bien le plus précieux qui soit : l’eau.
Brutalement, l’humanité découvre les modalités d’un chantage orchestré par une mystérieuse organisation écoterroriste : Katharsis. Si ses principales revendications ne sont pas acceptées et validées par les Nations Unies dans un délai de trois semaines, une sanction terrifiante menacera l’existence même de notre civilisation.
Nucléaire et tellurique, la nature de cet ultimatum est progressivement révélée. Jusqu’à son issue finale… Claquemurés dans une navette spatiale aux dimensions exiguës, les premiers navigateurs pour Mars découvrent alors notre fantastique capacité de déréalisation de l’avenir. Au même instant, la Secrétaire Générale des Nations Unies doit négocier l’impossible avec 210 pays aux intérêts divergents, un journaliste vivant à Sarajevo éradique ses démons intimes ; une jeune crypto-gothic oscille entre ombre et lumière. Affolé, honteux ou prêt à se battre, chaque être humain se retrouve brutalement à l’aplomb de son propre abîme. 18 jours seulement… avant l’Apocalypse !

Interkeltia Anticipation (Février 2010)400 pages 16.50 € ISBN : 9782357780217

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *