Katie Maguire de Graham Masterton

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)

Katie Maguire, la première femme commissaire irlandaise, se rend dans une ferme à proximité de Cork où un fermier a trouvé au cours de ses travaux des squelettes.
Il s’avère que ces corps datent des années 1915-1916, qu’il ne s’agit que de femmes (11) qui semble avoir subi un desossage en règle.
Katie va devoir enquêter sur ce dossier, malgré l’ancienneté de l’histoire… D’ailleurs, la découverte d’un nouveau corps va remettre l’histoire au goût du jour.

Je n’ai pas lu beaucoup de Graham Masterton, et c’est un tort car ce deuxième (ou troisième) titre que je lis tient toutes ses promesses. Graham ne se contente pas de mener une enquête sur des meurtres rituels et leur implication par rapport aux légendes celtiques, il nous raconte aussi toutes les difficultés que rencontrent Katie au quotidien, le “sur-effort” qu’elle est obligé de générer pour justifier sa position, les conséquences “néfastes” sur sa vie de couple, d’autant qu’elle porte en elle la culpabilité de la mort de son bébé.
Les fans de King risquent d’apprécier grandement Graham, à condition de bien aimer l’horreur côté boucherie… Car contrairement à King, Graham ne se gêne pas pour nous détailler par le détail les scènes, souvent très sanglante et très dures avec un niveau de détail que l’on visualise plutôt bien la scène. 
La fin est étonnante, surprenante, et nous serons toujours à hésiter à définir ce titre comme fantastique mais ma foi, je prendrais le parti de dire que oui, mais d’autres lecteurs pourront bien sûr en avoir une lecture différente. 
 Katie est un personnage attachant, parce qu’elle humaine tout simplement et qu’il semble que le sort s’acharne contre elle et qu’elle ne peut que résister.
A son opposé, le(s) tueur(s) fait preuve d’une cruauté excessive mais cette cruauté s’explique par ces croyances et son vécu et n’ai absolument pas du à une folie quelconque.
Un bon livre pour se faire peur 😉

Fleuve Noir (Septembre 2003) – Thriller Fantastique – 442 pages – 7.80€ – 9782265076815

Traduction : François Truchaud
Titre Original : Katie Maguire (2001)
Illustration : Eric Scala

Seule femme de la police irlandaise avant grade de commissaire, Katie Maguire est chargée de l’enquête sur l’assassinat d’une jeune femme dont le corps vient d’être retrouvé dans le champ d’une ferme isolée, même si “corps” n’est peut-être pas le terme exact : en fait il s’agit juste des os aménagés en une sorte d’autel, toute chair avant été méthodiquement enlevée.
Détail étrange supplémentaire, une poupée de chiffons est attachée au fémur… Le plus troublant est que, juste avant la Première Guerre mondiale, soit près de quatre-vingt-dix ans plus tôt. onze corps avaient été retrouvés dans la même ferme, eux aussi avec des poupées de chiffons accrochées aux fémurs des victimes…
Katie Maguire de Graham Masterton, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *