La Cit

Viriconium 1

Viriconium est devenue une cité propère grâce à la volonté de Borring-Na-Lecht qui réussit à unifier les habitants des régions pauvres.

A sa mort, et durant les quatre siècles suivants, l’empire perdit progressivement son sens des valeurs, alors que les pays voisins développaient une volonté de vengeance de plus en plus marquée…

Les richesses s’épuisant, un nouveau roi Methven, lanca des attaques contre les pays les plus proches, les pillants et dans le même temps développant une technologie propre, non basée comme c’était le cas avant sur les technologies des civilisations avancées et disparues.

Sa seule erreur aura été de vouloir unir son royaume au royaume du nord par l’intermédiaire de son frère (par mariage) car deux prétendantes au trône lui succèderont entrainant le pays dans une guerre impossible connue sous le nom de guerre des deux reines.

Tegeus Cromis prendra le partie de la jeune reine mais le conflit à venir dépasse tout ce qu’il aurait pu imaginer…

Excellent livre que je conseille à tout ceux qui voudrait voir la fantasy sous un nouvel angle : mêlant Fantasy et Science fiction (puisque les primo peuples de la planète viennent des étoiles) nous avons un mélange de chevalerie et de haute technologie assez déconcertant… Le seule reproche à faire concerne le début et la fin de ce livre où nous nous voyons transporté dans des lieux sans en comprendre l’intérêt réel : à savoir au début en compagnie d’Ignace Retz (qui semble être un double de Tegeus Cromis dans un autre monde) et à la fin avec Tegeus Cromis mais le rapport avec l’histoire précédente reste assez obscur…

Néanmoins, cela n’enlève en rien la qualité et la recherche de cette histoire.


Folio SF n°147 (Septembre 2003)333 pages 6.40 € ISBN : 2-070-42327-1
Traduction : Jean Pierre Pugi
Titre Original : The Pastel City (1971)

Couverture : de Guillaume Sorel
Avis Ciné :
En savoir plus
0000

Laisser un commentaire