La Divine Comédie de Sophian Cholet et Olivier Peru

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.6/10 (5 votes pris en compte)

Zombies 1

Allan : Un des survivants de la guerre opposant les hommes aux zombies continue à rechercher sa femme et son enfant, espérant qu’ils ont pu survivre et ne laissant aucune place d’ici là à ses sentiments.

Le dessin est particulièrement sombre et agressif, beaucoup de violence dans les images, beaucoup de violence aussi dans les gestes, et notamment dans cette première rencontre avec le «héro »… Parlons-en de ce héro, un homme qui a failli céder aux sirènes du suicide et qui se reprend à la dernière minute parce que sa fille l’appelle à l’aide, un homme qui refusera de se mêler des affaires du monde pour pourchasser uniquement un seul but : sauver sa famille.
Pourtant, il ne pourra pas se concentrer sur sa mission, car l’Homme reste quand même présent et il ne pourra pas refuser de participer à la résistance.
J’ai été impressionné par la puissance des dessins, et par les personnages, trimballés par les évènements.

Loargann

Dès l’introduction, le ton est donné.

L’histoire, superbement rythmée par les images, a un ton ironique et fataliste qui scie parfaitement à ses héros anti-héros (mais pourquoi, dans les scénarios zombiques, les seuls rescapés sont-ils des losers ??).

Une ambiance post apocalyptique parfaite : un travail graphique impeccable, des images sombres dans un camaïeu sépia. Les détails sont excellents.

Les plans d’action sont ultra efficaces : avec beaucoup de plans en contre plongée, le lecteur se retrouve parmi les zombies.

Cela plonge le lecteur directement dans l’ambiance un peu glauque.

J’ai été particulièrement impressionnée par les scènes avec explosions et feu.

J’ai essayé de me freiner mais je l’ai dévoré très vite, donc, amateurs du genre zombies, cet ouvrage est à lire te relire !

Soleil Anticipation (Juillet 2010)47 pages 9.99 € ISBN : 9782302011151 Couverture : Simon Champelovier

L'être humain ne règne plus au sommet de la chaîne alimentaire.
Les zombies lui ont volé sa place et rien ne semble pouvoir les arrêter. Est-ce la fin de l'Humanité ? Pas sûr… pour certains ce n'est qu'un recommencement. Que six milliards d'êtres humains couverts de mouches essaient d'en tuer quelques autres ne change pas grand-chose au sens du mot civilisation. C'est ce que réalise Sam, un homme qui ne doit son salut qu'à Smith et Wesson et à un peu de chance. Il a fui les grandes villes et laissé sa fille derrière lui.
Pourtant, maintenant que le silence règne sur les Etats-Unis, il la croit toujours en vie… Et sa conscience, traîtresse jusque-là chloroformée, lui rappelle que rester humain c'est garder espoir. Il doit la retrouver, il ne survivra qu'ainsi. Autant chercher un brin de paille dans une botte d'aiguilles.

zp8497586rq
La Divine Comédie de Sophian Cholet et Olivier Peru, 8.6 out of 10 based on 5 ratings