la face obscure du soleil (la) de Terry Pratchett

tout ce que je n’aime pas dans la SF : les noms à coucher dehors, les histoires compliquées, la pseudoscience à deux balles… à éviter.

L’affaire se passe sur la planète Widdershins. Dom Sabalos est l’héritier de toute une planète, de la première banque de Sirius et de la fortune colossale qui va avec.Il doit aussi devenir le président du conseil planétaire. L’ennui, c’est que quelqu’un cherche à le tuer. C’est bien dommage, parce qu’il s’intéresse à des tas de choses dans la vie, Dom. Il aime dompter les siroccoques qui feulent au crépuscule dans le lagon. Et puis il aimerait élucider l’énigme des Jokers qui ont semés des artefacts étranges dans tout l’univers. Comme la tour qui se dresse dans la mer et se perd dans la couverture nuageuse de Widdershins. Ou ces gigantesques chaînes d’étoiles…
Quelqu’un n’a pas envie qu’il découvre le monde des Jokers. Mais qui? Un adepte du calcul des probabilités, sans doute. Ce même calcul des probabilités qui l’annonce avec une probabilité de plusieurs millions contre une : Dom mourra assassiné le jour de son premier mi-anniversaire, c’est à-dire demain. Dommage, dommage…

Pocket (1998)187 pages ISBN : 2.266.07290.0
Traduction : Dominique Haas
Titre Original : The dark side of sun
Couverture : Ron Kirby
Colin Smythe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *