La fille de l’Assassin de Robin Hobb

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)

9782756415055FSLe Fou et l’Assassin – Tome 2

FitzChevalerie, désormais connu sous le nom de Tom Blaireau, continue à diriger le domaine de Flétribois où il a du mal à se remettre de la mort de sa femme Molly. La conséquence est un certain désintérêt ou un manque en tout cas de rapport qu’il entretient avec sa fille Abeille, précoce et intelligente mais soumise aux critiques des autres enfants. Il va donc falloir à Fitz faire preuve d’attention pour s’attacher sa fille, d’autant plus qu’elle prend de plus en plus de liberté et se promène au sein des passages secrets pour découvrir l’histoire de son père.

Mais cette existence va se complexifier entre l’arrivée d’une femme à l’agonie délivrant un message censé venir du Fou et l’envoi depuis Castelcerf de personnes à protéger…

Deuxième volume du cycle du Fou et de l’Assassin, après Le Fou et l’Assassin, on reprochera une nouvelle fois à l’éditeur d’en avoir trop dit sur le quatrième de couverture… Il faudrait vraiment apprendre à ménager le suspens ;).

Du côté du récit lui-même, on voit toute la complexité de la relation entre Fitz, ancien Assassin, et sa fille Abeille, personnage clairement atypique tant au niveau de sa physionomie que de son comportement. Une grande partie de l’intrigue repose sur la construction de cette relation entre un père et sa fille.

Nous sommes toujours dans le lancement du nouveau cycle, et le rythme n’est par conséquent pas très rapide mais permet à chacun (déjà fan ou non de la saga), de pouvoir s’imprégner de l’ambiance, de la politique mais aussi de l’histoire des différents personnages… Certains vont prendre de l’ampleur et de la place et pour d’autres, nous espérerions presque les voir disparaître très vite tant ils sont insupportables !

Robin Hobb nous enchante encore de ce nouvel opus, plus qu’à attendre la suite.

Petite précision qui a son intérêt : La Fille et l’Assassin est la deuxième moitié du titre original Fool’s Assassin.

Pygmalion (Février 2015) – 385 pages – 21.90€ – 9782756415055
Traducteur : Arnaud Mousnier-Lompré
Titre Original : Fool’s Assassin – Part 2 (2014)
Couverture : Studio Flammarion

Fitz Chevalerie doit apprendre à vivre avec sa fille, Abeille, après la mort de sa femme Molly. Etrangement précoce et intelligente, l’enfant poursuit une existence à demi sauvage dans le domaine de Flétribois auprès d’un père qui ignore comment l’élever et d’un personnel qui, au mieux, la regarde comme une bête curieuse, au pire, la méprise. Livrée à elle-même, elle découvre les passages secrets que dissimulent les murs de la maison, se lie d’amitié avec un chat et apprend par bribes la vie d’assassin que mena jadis son père.
Un jour, une jeune femme arrive, porteuse d’un message du Fou ; mais elle est si gravement blessée qu’elle expire avant de pouvoir tout dire. Fitz, craignant que ses meurtriers ne s’en prennent à sa famille, brûle son cadavre, dissimule sa mort et laisse croire qu’elle a poursuivi sa route. Un matin où Fitz se rend au marché avec sa fille, celle-ci est prise à partie par un mendiant que son père poignarde…
Or, il s’agit du Fou…

La fille de l'Assassin de Robin Hobb, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *