La Forêt des Damnés de Carrie Ryan

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

A l’occasion de la sortie de « Rivage Mortel« , suite de ce titre très sombre, je me devais vous en parler. Petit retour sur « La Forêt des Damnés« … A noter que cette série est une trilogie.

Dans ce titre à l’ambiance post-apocalyptique, c’est Mary qui nous raconte son histoire. A l’âge où elle devrait être couvée, protégée par sa mère, c’est elle qui doit veiller sur cette dernière depuis la disparition de son père…Damné. Et ce n’est pas fini, Mary va tout perdre : sa mère puis son frère qui la rejette. Ses seules portes de secours : la Congrégation des Soeurs, se marier ou, peut être… ces chemins grillagées qui s’éloignent du village. Tout ceci est quelque peu adouci par un triangle amoureux.

L’atmosphère de ce roman est vraiment très lourde, angoissante, la tension est permanente. Entre « Le village » de M. Night Shyamalan et « Resident Evil« , on est projeté au milieu de cette étrange bourgade entourée de grillage derrière lequel les zombies griffent et gémissent à longueur de journée, où les Soeurs dirigent, sous l’égide de Dieu, et où des rituels moyen-ageux sont encore pratiqués avec mariages arrangés et reproduction fortement conseillée.

Pour conclure, c’est le genre de lecture dont je n’ai absolument pas l’habitude, durant laquelle il faut lutter pour garder ne serait-ce qu’une petite lueur d’espoir mais je me suis réellement attachée à Mary et, malgré la prévisibilité des évènements, j’ai apprécié cette lecture qui conserve tout son mystère.

« Dans le monde de Mary, il y a des vérités simples.
Les Sœurs savent toujours le mieux.
Les Gardiens protègent et servent.
Les Damnés, revenus de la mort, ne renonceront jamais.
Et il faut se méfier de la clôture qui entoure le village. La clôture qui les protège de la Forêt des Damnés.
Mais peu à peu, les vérités de Mary s’effondrent et son monde est plongé dans le chaos.
Un monde post-apocalyptique peuplé de zombies. Une histoire d’amour ensorcelante. »

Gallimard jeunesse (11 février 2010) – 381 pages – 15€50 – ISBN : 9782070629701

Couverture : Alain Bareau

Traduction : Alice Marchand

Titre VO : The Forest of Hands and Teeth (2009)

 

« Mary habite un village entouré d’une clôture. Derrière, les Damnés, revenus de la mort, rôdent dans la forêt, avides de chair humaine. Promise à Harry, Mary vit une passion interdite avec Travis, le fiancé de sa meilleure amie. Pourtant, elle rêve d’un ailleurs. Mais comment franchir la Forêt des Damnés ?  Une envoûtante histoire d’amour postapocalyptique dans un monde infesté de zombies. »

Gallimard jeunesse (17 mars 2011) – Pôle fiction – 440 pages – 7€60 – ISBN : 9782070629718

Couverture : The Brett Weston Archive/CORBIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *