La Guerre des Sorciers de Elaine Cunningham

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Séquence :des Conseillers et des Rois n°3
Alors que Kiva a réussi à faire revenir du plan de l’eau le nécromancien Akhlaur, Tzigone a quant à elle été arrachée au monde des vivants par des créatures démoniaques, les Unselies. La guerre qui se déroule entre Halruaa et leurs voisins a entraîné de très nombreuses morts et l’intervention d’Akhlaur – discret – n’a fait qu’accroître le nombre des victimes… Attendant son heure, il repart avec Kiva juste après la victoire d’Halruaa alors que Matteo, le jordain conseiller du roi, doit pleurer la disparition de son amie Tzigone et la trahison de son ami Andris…
Flashback de deux cents ans en arrière : Kiva, jeune efle prisonnière dans la tour d’Akhlaur et servant de cobaye vivant aux expériences du nécromancien, assistera au combat entre ce dernier et Zarathorn (qui deviendra par la suite le roi d’Halruaa). Le combat se terminera relativement vite et Akhlaur sera entraîné dans le plan de l’eau, mais malheureusement pas seul : tomberont avec lui le laraken (que Tzigone vaincra plus tard dans les marais d’Akhlaur) et… Kiva !!

Retour sur le champ de la guerre, Zarathorn se renseigne auprès des nécromanciens du pays pour savoir lequel d’entre eux à commandée l’armée de morts-vivants qui a prêtée main-forte aux défenseurs d’Halruaa mais bien entendu, il ne s’agit d’aucun d’entre eux… Il s’en retournera donc vers le coeur d’Halruaa, un cristal, pour obtenir les réponses dont il se doutait d’ailleurs : Alkhaur est bien de retour…

Mattéo, devenu conseiller du roi, se retrouve à suivre le roi dans ses audiences quotidiennes ; l’arrivée d’un éléphant provoque des remous dans la foule et il comprendra que le roi est doté d’encore plus de pouvoir que ce qu’il pensait à l’origine. En attendant, il doit prouver l’innocence de la reine Béatrix (accusé de meurtres à travers les automates qu’elle avait créés) et trouver un moyen de sauver Tzigone…

Tzigone pour sa part doit lutter contre les Unselies : elle s’aidera de ses dons d’invocation, notamment pour trouver Dhamari Echelsor le responsable du sort de sa mère. Elle plongera dans le passé grâce au talisman de sa mère jusqu’au moment où les destins de Keturah (alias Béatrix, la mère de Tzigone), Kiva et Dhamari se croiseront…
L’Avis d’Allan :

Dernier volume du cycle des conseillers et des rois et pas le moins réussi… Une conclusion digne de ce cycle : magie et action sans oublier mystère. L’écrivain a réussi à me tenir en haleine tout au long des trois volumes de cette saga. Les personnages sont toujours aussi intéressants loin des clichés trop faciles en fantasy du bon et du méchant. Tout n’est pas ce qu’il semble être et il est très difficile de savoir comment réagira le personnage. Mention spéciale à Andris qui est à mon avis le personnage le plus intéressant car le plus difficile à cerner : puissance de sa volonté de vérité qui affronte le respect de ses origines. Bref, à lire.

L’Avis de Morcar :

Dernier roman de la séquence des conseillers et des rois, une séquence qui, je peux maintenant le dire, entre dans le panthéon des meilleures de la collection des Royaumes Oubliés, aux côtés des Sélénaé et de Drizzt Do’Urden. Tous les personnages sont ici beaucoup plus complexes que d’habitude. Il n’y a pas de gentils qui ne font que des bonnes choses et des méchants qui font tout pour le mal. Non ! Certains méchants ont de bonne raisons expliquant leurs actes, et d’autres personnages qui semblent gentils le sont grâce à une puissance maléfique.
Continuant de mêler, magie, combats et politique, Elaine Cunningham termine en beauté cette trilogie sans temps mort et nous éclaircit enfin toutes les zones d’ombres, intrigantes depuis le premier roman, à propos des trois personnages principaux et de ceux qui les entourent.
Pour conclure : une trilogie à ne surtout pas manquer.

Traduction :Isabelle Troin
Couverture :John Foster

Quatrième :
Fleuve Noir : 2000 – 251 pages – ISBN : 2-265-07592-2 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *