La Harpe des Vents de Maggie Furey

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

Les Artefacts du Pouvoir, 2

Maggie Furey a créé de la très bonne fantasy avec des paysages sublimes, un univers abouti avec de nombreuses races et peuples. Ma lecture est à chaque fois un voyage, je me laisse porter ; même si je reste un peu observatrice de cette histoire, puisque le point de vue est extérieur, j’adore ses évènements et ses personnages. L’auteure met d’ailleurs l’accent sur ces derniers : ils sont fouillés, complets mais nombreux ; c’est autant un avantage qu’un inconvénient puisque je me suis sentie perdue parfois… enfin, après quelques prises de notes, je m’y suis vite retrouvée et c’est agréable de découvrir que la moindre servante a son rôle à jouer.

Dernière chose qui me plaît beaucoup dans l’univers des Artefacts du Pouvoir est le fait qu’il soit en partie inspiré de la mythologie celtique : on y retrouve, entre autres, la Dame du Lac ou la Cailleach, et les artefacts évoquent forcément le Graal et autres reliques des légendes arthuriennes.

Je ne survolerais pas tous les personnages puisque, comme je l’ai dit plus haut, ils sont très nombreux. Le personnage central de cette saga est, bien sûr, toujours Aurian. Devenue une mage aguerrie, elle reste malgré tout en retrait au début de ce deuxième tome pour des raisons que je ne révèlerais pas. Elle laisse donc sa place à d’autres personnages qui vont lui prouver leur loyauté et leur amitié, mais reprendra sa place d’honneur dans les derniers chapitres. Il y a Forral, il y a Anvar, il y a les Xandims, les Nightrunners et bien d’autres peuples, et il y a Raven, un personnage qui m’avait intrigué dans le premier tome mais qui n’était qu’évoqué, ici, elle prend plus d’importance pour le meilleur mais surtout pour le pire… Même une panthère, Shia, a un rôle primordial dans ce tome et est très attachante.

En ce qui concerne l’histoire, je ne me suis ennuyée à aucun moment ; Maggie Furey sait enchaîner rebondissement sur rebondissement et manie parfaitement son univers. Les chapitres sont courts et le rythme soutenu. Les troupes se rassemblent pour affronter un mage cruel ; c’est un tome de préparation qui, je le pense, annonce une belle bataille pour la suite. Je suis impatiente !

Pour conclure, « La Harpe des Vents« , tome 2 des Artefacts du Pouvoir, approfondit un univers complet et plein de surprises, avec des personnages passionnants. Les évènements sont rythmés, la quête continue… et je serais de la partie pour la suite ! (^-^)

« Il existait jadis quatre Artefacts magiques d’une telle puissance que seuls les initiés des quatre grandes écoles de magie y avaient accès. Plusieurs millénaires se sont écoulés depuis cette époque et le savoir des mages s’est perdu, tout comme les Artefacts. Il ne reste plus guère aujourd’hui que quelques rares élus qui connaissent encore leur existence. Aurian fait partie de ceux-là. Elle a reforgé le Bâton de la Terre et mis en échec les projets de domination de l’archimage Miathan. Pourtant, le péril demeure, car Miathan possède le Chaudron de Réincarnation, et Aurian, enceinte, ne peut utiliser ses pouvoirs. Il lui faut compter sur les dons encore bruts d’Anvar, son amant, pour arriver au terme de leur fantastique périple… »

J’ai Lu (juillet 2009) – 607 pages – 9€40 – ISBN : 9782290016206

Traduction : Isabelle Pernot

Couverture : Benjamin Carré

Titre VO : Artifacts of Power, 2 : Harp of Winds (1994)

La Harpe des Vents de Maggie Furey, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *