La Légion du tonnerre de Stan Nicholls

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Orcs 2

Strike et sa troupe, passés de guerriers à mercenaire, puis pour finir recherchés par tous, leurs têtes misent à prix par leur ancienne maîtresse, courent. Mais ils ne fuient pas. Pourtant, il y aurait de quoi. Sur leur trace, il y a leur ancienne maîtresse, qui tiens à récupérer l’objet qui était la mission première des Renards de Strike. Une Instrumentalité, objet du passé, mais aussi de grand pouvoir. Pour cela, elle a envoyé Orcs, mais aussi dragons et chasseur d’orcs humain sur leurs traces.
Cela ne suffisait pas. Strike, guidé par un rêve, a décidé de sauver son monde, et de retrouver toutes les instrumentalité. Il en a déjà récupéré trois, enfin presque, et c’est fait, en passant, de plus en plus d’ennemi. Les Unis, les trolls…
Cependant, pour l’instant, il a deux problèmes. Une dague de sacrifice qui prend le chemin de son cŒur, et il ne le sait pas, ses Instrumentalité qui sont parties faire un tour, volé par l’un des siens.
Pendant ce temps, d’autres guerres se déroulent. Une sous-marine, menée par une des trois soeur de Jennesta, Adpar, tout aussi dure et insensible. Et une autre, familiale, entre les trois sŒurs.
Suivez les pas de Strike et de ses renards. Ce sont des monstres pour les humains, mais peut être le seul espoir pour Maras-Dentha. En tout cas, mieux vaut ne pas être sur leur chemin, car il n’y aura aucune pitié dans le combat.

Un copain m’avait dit que le deuxième volume perdait en intérêt. Vous ne connaissez pas ce copain, mais vous avez peut être déjà lu d’autres de mes avis. Alors, allez-y les yeux fermés. Si le premier vous a plu, continuez, enchaînez sur le second volume.
Pas de perte de rythme, des personnages en plus, du suspens, des mystères en plus. De l’héroïsme, des combats, mais aussi toujours un rêve de calme et de paix pour ces orcs, qui ne demande qu’a vivre tous ensemble, toute races confondu… même avec ces humains… s’il le faut. C’est le but de ces Orcs, qui tant qu’ils ont un but, avanceront, et écraseront tout sur leur passage.
Un deuxième volume ne décevant pas, et ne demandant pas un haut niveau de lecture pour qui ne se laisse pas impressionner par l’idée d’une trilogie. Au fait les trois tomes sont déjà sortis. Donc pas d’attente. Le pied non ?

Mon nom est Stryke. Longtemps, il fut synonyme de mort et de désolation. Fier d’être né orc, insensible à ceux qui me traitaient de boucher, j’ai mené mes guerriers à la victoire, portant haut la bannière de Jennesta lors des guerres qui déchirèrent Maras-Dentia. Et j’ai tué trop d’humains pour me souvenir de tous ! Aujourd’hui, je sais qu’il y a une autre voie. Un lieu où les orcs, les elfes, les nains et même les humains peuvent vivre en paix. En rêve, j’ai vu un monde harmonieux où tous nos enfants grandiront en sécurité. Ce songe doit devenir réalité ! Poursuivi par les sbires de Jennesta, traqué par des chasseurs de primes, maudit par toutes les races, je vaincrai quand même. Sinon, la guerre qui éclatera nous balayera tous ! Ecoutez-moi ! Dans la tourmente à venir, il faudra être avec moi ou contre moi. Et que mes adversaires tremblent, car la pitié est un luxe que je ne pourrai plus me permettre !
Bragelonne (2002)300 pages 9.99 € ISBN : 2-914370-19-9
Traduction : Isabelle Troin
Titre Original : Orcs, first blood book 2 : Legion of thunder (1999)

Couverture : de Didier Graffet
1999

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *