La Louve et l

La Moïra 1

Dilvich : Nous voici au début d’une épopée. Celle d’une enfant, Aléa, que le destin, connu sous le nom de Moïra, a fait porteuse de grands changements.

Celle d’ Imala, une louve qui s’est exclue elle-même du mouvement de sa tribu, et qui parcourt son monde seule, mais fière et libre.

Celle de Mjolln, un nain qui a décidé d’être le premier barde de sa race. Un nain qui a choisi de suivre une jeteuse de cailloux qui va le placer au premier plan de ses futurs chants.

Celle d’une barde, Faith, magnifique jeune femme aux paroles et la voix tellement riche que les rois sont pauvres en sa présence.

Pour les protéger, deux valeureux guerriers, père et fils, Galiad et Erwan, Magistel du Druide Phelim, pour l’un, et du Druide Finghin pour l’autre. Et bien sûr, tout ce qu’il faut de forces mauvaises, Mage, Druide renégat, monstres… pour faire de la bonne heroïc-fantasy.

Sophie : Aléa, jeune orpheline de treize ans, hérite involontairement d’un don étrange, d’une force mystérieuse et se retrouve alors au centre d’intrigues qui la dépassent. Sur l’île de Gaelia, nombreux ont ceux qui convoitent cette puissance : le Conseil des druides qui lui envie son pouvoir et les terrible guerriers de Maolmordha, l’esprit du mal qui veut s’en emparer afin de devenir le tout puissant. Aléa doit fuir.
Pendant ce temps, au sud de l’île, une armée est en marche pour reconquérir l’île volée à ses ancêtres.
Dans l’ombre, Imala, une louve solitaire, vit une aventure étrangement similaire à celle de la jeune fille. Leurs existences sont-elles liées ? Leur avenir respectif est encore flou mais une destinée attend l’enfant et la louve…

Allan : Parution aux éditions Le Livre de Poche Jeunesse du premier volume de la Moïra sous le titre Le Chemin de la louve – ISBN : 2013212291 – 6.50 € – couverture de Philippe Munch

Dilvich : La Moïra est le premier volume d’une trilogie. Il pose un monde proche de celui du temps des Druides. Un monde où apparaissent aussi les chrétiens et leur Dieu unique. Un monde où les noms de personnages importants sont proches de nos religions, de nos mythes….

Au début du récit, je trouvais que l’ambiance manquait de fraîcheur, peut-être parce que je voyais trop Donjons et Dragons derrière l’écriture. Mais rapidement, je me suis laissé emporter, envahir par le récit, comme se laisse envahir par le Saîman, cette mystérieuse force, Aléa, la Fille de la Terre.

Sophie : Ce livre qui mélange magie et vie quotidienne est un creuset où se lie harmonieusement plusieurs influences. Car, même s’il fait penser à Tolkien, ce qui, à mon avis, est une très bonne référence, il a sa propre signature. Les personnages évoluent tout au long de l’histoire en étant à la fois un groupe et ayant une personnalité propre. Ce premier tome nous entraîne dans une aventure où les péripéties s’enchaînent, les intrigues s’annoncent sans relâche. Un vrai plaisir.

Aléa, une jeune orpheline de treize ans, hérite, sans le vouloir, d’un don étrange et unique. Est-elle devenue le Samildanach, annoncé par la légende comme le sauveur des peuples de l’île ? Obligée de fuir sa ville natale pour des petits larcins qu’elle a commis, Aléa va devoir faire face à de redoutables ennemis : les fanatiques soldats de la flamme, ou le conseil des druides, qui lui envient son pouvoir.
Dans l’ombre, tel le reflet d’un miroir, une louve solitaire vit une aventure étrangement parallèle à celle de la jeune orpheline. Leur avenir est encore flou, mais une destinée unique attend la louve et l’enfant.

J’ai Lu n°6757 Fantasy (28 octobre 2003)350 pages 6.50 € ISBN : 2-290-32532-5 (0)
Couverture : Arnaud Crémet
J’ai Lu 2007253 pages 6.20 € ISBN : 9782013212687
QuatrièmeAgée de treize ans, Aléa est une orpheline solitaire vivant de menus larcins. Mais, en dérobant un jour un anneau, elle hérite de pouvoirs étranges. Serait-elle appelée à devenir le Samildanach, l’élu des druides à qui revient la charge de façonner l’avenir du monde ? Chassée par des hommes qui la craignent ou la vénèrent, Aléa doit d’abord apprendre à maîtriser ses nouveaux pouvoirs au plus vite…
Pendant ce temps, dans la forêt, Imala erre, seule. Rejetée par les siens, mise au ban de sa meute, cette louve blanche cherche aussi sa place dans le monde. L’espoir de triompher d’un futur incertain réunira la louve et l’enfant. Car c’est à une destinée de légende que sont promis ces deux parias…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *