La Mission de l’ambassadeur de Trudi Canavan

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 6.0/10 (3 votes pris en compte)

Les Chroniques du Magicien Noir, tome 1

Plusieurs années ont passées depuis que la guerre a fait rage en Kyralie. Lorkin, fils des seuls magiciens noirs de la Guilde, Sonea et Akkarin, et magicien lui-même, n’a pas de but réel dans la vie. Aussi saisit-il l’opportunité présente par l’ambassadeur au Sachaka, Dannyl, pour entamer un périple à travers les terres les plus hostiles. La Kyralie est elle aussi secouée par des meurtres de voleurs. Sonea et son ami de toujours, le voleur Cery, se chargeront de l’affaire et ne seront pas au bout de leurs surprises…

Même si j’aurais tendance à conseiller la lecture de la trilogie initiale pour se lancer dans cette aventure, j’ai été agréablement surpris de voir combien il était aisé de s’intègrer dans cet univers riche tant l’auteur fait en sorte que le lecteur ne se perde pas en route. Trudi Canavan, en tant que l’une des références du genre, démontre dans cet ouvrage tout son talent pour envoûter son lecteur grâce à une plume accessible, agréable voire magique. Pourtant, la Fantasy est un genre qui emploie beaucoup de descriptions, parfois très longues pour que le lecteur soit emportée dans ces merveilleux mondes. Etrangement, l’auteur n’utilise que très peu la description. Elle centre son écritures sur les personnages, leurs relations etc. Cela m’a beaucoup étonné mais pas dérangé tant elle arrive avec génie à ce que le lecteur s’imagine les lieus avec peu de mots et les personnages juste avec le charisme qui se dégage de leurs réparties. Seule le développement de la magie qu’ils emploient m’a manqué en espérant en apprendre plus par la suite.

L’intrigue amène elle aussi peu de reproches tant il est aisé de s’y retrouver. Certains pourront déplorer un léger manque de rythme mais personnellement, le tout est si bien mené que ce détail est facile à obscurcir. Il faut souligner qu’outre les surprises et les rebondissements, l’histoire est des plus complètes. En effet, on assiste à un mélange de politique interne (dans la Guilde), de politique extérieure (la mission de Dannyl au Sachaka), d’espionnage (enquête des meurtres en Kyralie), de stratégie et même, un peu de romance. Un détail m’a particulièrement frappé : dans la Fantasy, le thème de l’homosexualité est très peu abordé et Mme Canavan l’insère dans son histoire avec facilité. Elle met en avant un sujet toujours d’actualité : le respect de la différence. Rien que pour ce détail original, je suis ravi d’avoir pu découvrir cet auteur.

La Fantasy a une tendance assez récurrente et fâcheuse à mettre en avant des surhommes, des héros si puissants, qu’ils mènent le livre simplement par leurs exploits guerriers, diplomatiques ou bien magiques. Ce que j’ai apprécié dans cette oeuvre est que tous les personnages sont extrêmement bien travaillés et surtout qu’il sont plus ou moins normaux. Très compétents dans leurs domaines respectifs, il sont néanmoins pourvus de défauts les rendant humains et non surhumains. De plus, les personnages que nous suivons sont si différents les uns des autres que cela donne un panel très diversifié de personnalités. Cela transparaît dans leurs fonctions respectives car nous suivons une magicienne noire Sonea, son fils, Lorkin, magicien aussi, Dannyl, un historien ambassadeur et Cery, un talentueux voleur. La diversité apporte beaucoup de “couleurs” au milieu de toute cette aventure.

Pour tous les amateurs de Fantasy, je conseillerais avec grand plaisir Trudi Canavan qui plaira sans nul doute tant les qualités de ce début de saga est prometteuse. Avec un rythme qui devrait croitre par la suite, je suis persuadé que nous auront à terme, une saga phare!

Traduction : Isabelle Troin

Couverture : Paolo Barbieri

Titre original : The Ambassador’s Mission – Book One of The Traitor Spy Trilogy

Bragelonne (Février 2011) – 28€ – 432 pages – 9782352944522

La Magicienne Noire Sonéa est confrontée à de sérieux ennuis. Tandis qu’elle ne peut rien pour porter secours à son unique fils en danger, elle doit aider son viel ami Céry dont la famille vient d’être assassinée. Depuis trop longtemps, quelqu’un élimine les Voleurs en utilisant la magie. De deux choses l’une : ou un membre de la Guilde joue les justiciers, ou il y a une fois de plus un renégat en liberté dans les rues d’Imardin. Mais ce renégat-là maîtrise ses pouvoirs à la perfection et surtout, il est prêt à s’en servir pour tuer.

La Mission de l'ambassadeur de Trudi Canavan, 6.0 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *