La nuit des morts vivants de Istin et Bonetti

Série en 3 volumes

La Nuit des morts vivants vous fera nécessairement penser au film du même nom, et nous ne pouvons nier que nous trouvons un vrai hommage au film de Georges Romero.

Si nous comprenons dès les premières planches que d’étranges expérience sont faites autour de la mort et surtout du retour à la mort, nous rejoignons très vite Lizbeth, mère de famille, qui va aller avec son frère rendre hommage à ses parents adoptifs.

Nous voyons que pendant leur trajet, les informations s’affolent par rapport à l’invasion des rues par des morts vivants… Et à peine sont-ils arrivés au cimetière que Lizbeth et Leland se font attaquer.

Comme dans beaucoup de titres de zombies, nous voyons l’effondrement de notre monde face à une invasion que nous n’arrivons pas à contrôler, avec des ennemis qui ne craignent rien. Ce qui est à nouveau marquant est aussi les conséquences sur les hommes eux mêmes : finalement sont-ce bien les zombies les plus dangereux ?

Au travers de cette histoire, nous suivons surtout Lizbeth et comme vous vous en doutez probablement, ce n’est pas un hasard…

Une BD en 3 actes qui se lit très bien, servi dans le même temps par un très bon scénario et un graphisme plaisant.

Vents d’Ouest
Scenario : Jean-Luc Istin
Dessin : Elia Bonetti
Couleurs : Digikore Studios

Tome 1 – Les fautes du père – 50 pages – 14,50€ – 9782356485014

Le jour d’Halloween, Lizbeth quitte son mari et ses deux enfants pour accompagner son frère, Leland, à la sacro-sainte visite de la tombe où sont enterrés leurs parents adoptifs. Mais à peine arrivent-ils au cimetière qu’ils se font attaquer par un groupe de morts vivants ! Après une longue course-poursuite, Lizbeth et Leland trouvent refuge dans un hôtel sordide qui va se révéler être le seul rempart contre une horde de zombies avides de chair fraiche. Car l’épidémie s’est généralisée et plusieurs grandes villes sont déjà dévastées. Pas sûr que Lizbeth arrive à retrouver son mari et ses enfants en vie… 

Tome 2 – Les démons de Mandy – 54 pages – 14,50€ – 9782749307886

Pour échapper à la catastrophe, Lizbeth, Leland et les autres survivants ont trouvé refuge dans un hôtel. Pour le moment, ils sont à l’abri. Mais le véritable danger est-il hors des murs ? Car le gérant, lourdement armé, est pour le moment cloîtré dans sa chambre, prêt à tirer sur le premier venu s’approchant de trop près. Autre problème : alors que la nuit commence à tomber, l’établissement est toujours privé d’électricité… Lizbeth n’a pas le choix, elle tente une mission pour aller activer le groupe électrogène d’urgence. Mais pour ça, elle va devoir traverser une zone infestée de zombies avides de chair fraîche. Décidément, ses chances de retrouver en vie son mari et ses 2 enfants, bloqués à des kilomètres de là, sont plus que minces…

Tome 3 – Petits secrets de famille – 52 pages – 14,50€ – 9782749308135

Alors que Mandy a délibérément ouvert les portes de l’hôtel Montval, la zone est maintenant infestée de zombies. Mais ils ne constituent pas le seul danger. En route vers la sortie, Lizbeth, Téo et Leland sont menacés par une bande de types armés : des vieilles connaissances du gérant, Hodge, et qui ont un compte à régler avec lui… Alors que le monde entier est en proie au chaos, John est toujours à la recherche de sa femme. Qui sait s’ils arriveront à se retrouver un jour ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *