Là où les mots n’existent pas d’Erik L’Homme

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

A comme Association – Tome 5

Alors qu’ils étaient seuls pour Noël, Jasper et Ombe se retrouvent pour passer leur solitude ensemble. Etouffant dans son appartement, Jasper propose à Ombe de faire un tour à l’extérieur, qui se révèlera finalement être une grande balade à moto. Seulement, alors qu’ils étaient sur la route, ils sont attaqués une nouvelle fois par l’homme à l’étrange Tazer.

Jasper se réveillera plus tard à l’hôpital, sonné, et trouvera à son chevet Rose et Walter qui lui apprendront le décès de son ami. Blessé moralement, le jeune garçon voudra à tout prix venger son amie et dois commencer par tromper la vigilance de l’agence…

Je sursaute. Cette fois, j’ai vraiment entendu sa voix dans ma tête ! Je n’aurai pas dû abuser de la bruyère.
– Ombe, c’est toi ? tu es là ?
Pas de réponse. Évidemment.

Ce premier titre est le premier volume totalement solo d’Erik L’Homme… On était curieux de savoir comme il allait pouvoir gérer l’absence de Pierre pour la suite du cycle et bien, Erik, sous forme d’hommage pourrait-on dire, a fait disparaître Ombe de la même façon que son auteur, par un accident moto (à l’exception prêt que pour Ombe, cet accident fut dû à une attaque). Et pour montrer encore plus ce parallèle entre la “vraie” vie et le roman, tout comme Erik nous annonçait lors de l’interview sentir la présence de Pierre par dessus son épaule, Jasper sent la présence d’Ombe.

Bien entendu, ce nouvel opus est sous le signe de l’émotion, tant il n’est pas possible de dissocier les aventures des deux héros de ce qu’on vécut les deux écrivains dans la réalité, sans pour autant dénaturer les précédents volumes de la série. On sent qu’il sera plus difficile pour Jasper désormais de remplir ses missions et de faire face.

Si on ajoute qu’Erik a trouvé un moyen de relancer totalement la série à la fin de ce volume, vous comprendrez aisément qu’il s’agit du volume à ne pas manquer :).

Gallimard Jeunesse – Rageot (Juin 2011) – 207 pages – 9,90€ – 9782070638468

Couverture : La Maison

Les volumes précédents :

Là où les mots n'existent pas d'Erik L'Homme, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *