La peinture de sang de J.V. Jones

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

La Ronce d’Or, tome 2 

J’ai apprécié de retrouver l’univers et les héros de cette saga. J.V. Jones nous permet de découvrir davantage les lieux dans ce second tome et j’ai aimé les mystères qui s’installent.
Le rythme est soutenu grâce à l’alternance des personnages ; on suit Tessa et Ravis, bien sûr, mais aussi leurs ennemis. D’ailleurs j’ai particulièrement été charmée par la compagne d’Izgard, gouverneur sanglant de ce royaume ; elle s’appelle Angeline et va s’avérer bien plus important qu’il n’y parait.

 

Tessa est plus à l’aise et s’en sort admirablement seule. Il faut bien car elle va rapidement être séparée de Ravis et devoir faire sa route seule vers son destin.
A noter que Ravis, dont je me plaignais de ne rien savoir de lui dans le premier tome, a rapidement exaucé mes souhaits car, dès le début, il se confie à Tessa sur son passé.

 

L’aventure reprend donc de façon mouvementée car après quelques chapitres, Tessa et Ravis sont séparés.
Tessa décide de se diriger vers l’île Ointe… malgré toutes les mises en garde des habitants alentour. Elle va y découvrir la véritable histoire de la Ronce d’Or et, par la même, sa véritable mission.
Ravis, lui, accompagné de Violante, femme séduisante et ancienne connaissance, tente de la rattrapper.

 

Ce tome m’a davantage tenue en haleine que le premier, où il fallait introduire les lieux et les personnages. Ici l’aventure est réellement au rendez-vous avec de nombreuses révélations. Tessa est forte et mène sa mission contre vents et marées.
Les derniers chapitres sont particulièrement haletants et les pouvoirs de l’enluminure sont totalement révélés.

 

Pour conclure, j’ai adoré ce second tome de La Ronce d’Or, « La Peinture de Sang » de J.V. Jones apporte une fin à la hauteur de la saga. J’ai été emportée par l’aventure de Tessa et je pense que je poursuivrai l’aventure avec une autre saga de cette auteur.

 

Le Livre de Poche (février 2010) – 467 pages – 7€60 – ISBN : 978-2253089827

« Après un combat sans merci contre les sbires d’Izgard, Tessa a été séparé de Ravis et est parvenue à l’abbaye de l’île Ointe. Attaquée la nuit de son arrivée par une créature mi-homme mi-démon, elle réussit à s’enfuir et se réfugie dans la grotte où le frère Avaccus, dernier scribe de l’île à pratiquer la sorcellerie, est confiné depuis plus de vingt ans. Ce dernier va lui révéler la véritable nature de la Ronce d’or. »

Traduction : Guillaume Fournier

Couverture : Marc Simonetti

Titre VO : The Barbed Coil (1997)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *