La pendule d’Halloween de John Bellairs

Kevin et Les magiciens 1

Orphelin de ses deux parents, Kévin vient vivre chez son oncle Jonathan à New Zebedee, un oncle qui, dans la famille, a une drôle de réputation. La maison de ce dernier est plus que bizarre, tout comme sa voisine Madame Zimmerman ; mais Kévin se plait bien dans ce nouvel environnement. D’autant que c’est la première fois qu’il vit en compagnie de deux magiciens ! Toutes les nuits, le tic-tac d’une mystérieuse pendule se fait entendre dans les murs de la maison de l’oncle Jonathan qui croit volontiers à un sortilège de l’ancien propriétaire, Monsieur Izard, adepte de la magie noire. Pour épater son ami Tarby, Kévin ressuscite, sans trop savoir comment, Madame Izard, la femme de l’ancien magicien, qui n’a désormais qu’une idée en tête, terminer le travail inachevé de son mari : déclencher la fin du monde. Pour ce faire, il lui faut entrer en possession de l’étrange pendule et donc, quand Kévin, Jonathan et sa voisine finissent par la trouver, le conflit est inévitable. Mais Kévin est plein de ressources.

Des personnages insolites à la rencontre desquels on va avec plaisir. Au fur et à mesure de la lecture, l’énigme s’étoffe et l’atmosphère devient franchement inquiétante. J’adhère globalement à l’intrigue, même si j’émets quelques réserves quant à certains détails : il peut paraître un peu surprenant, par exemple, que le jeune Kévin arrive, à la suite de la simple lecture d’ouvrages sur la nécromancie, à faire ressusciter un mort. Mais bon pourquoi pas ? On entre dans le monde de la magie par le biais de l’enfant ce qui permet au jeune lecteur une identification plus rapide. Il est intéressant de dresser les parallèles avec les aventures du célèbre Harry Potter et de faire entrer de ce fait, les enfants dans une lecture en réseau (à partir du thème de la magie ici) qui est toujours enrichissante. Une lecture moins dense et donc plus facile d’accès que Harry Potter. L’intérêt n’en est pas moindre pour autant.

En venant habiter chez son oncle, Kévin ne s’attendait pas à se retrouver en compagnie de magiciens… ni à vivre dans une maison hantée ! Toutes les nuits, le tic-tac d’une mystérieuse pendule se fait entendre ; sans doute un sortilège de l’ancien propriétaire, adepte de magie noire. Bien d’autres événements étranges se succèdent, mais lorsque Kévin ressuscite un mort pendant la nuit d’Halloween, l’atmosphère devient franchement inquiétante…
Folio Junior (Septembre 2003)213 pages 5.10 € ISBN : 2-070-53796-X
Traduction : Nikou Tridon
Titre Original : The House with a Clock in its Walls (1973)

Couverture : de Lalex
En savoir plus
Editions du Rocher 2001

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *