La source obscure de Douglas Niles

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Séquence :des Sélénaé n°3
Le destin des Sélénaé va se jouer dans ce dernier volet de la première trilogie des Sélénae dans lequel l’auteur n’hésite pas à faire mourir certains de ses héros auxquels on s’était pourtant très attaché et dont on n’avait pas soupçonné la triste fin.
Le style de l’auteur est toujours aussi accrocheur et il nous décrit une fois encore d’énormes batailles pour la liberté des Sélénaé, ce qui rapproche plus ce roman du Coureur des ténèbres plutôt que des Sorciers noirs.
D’une certaine manière, même si cette trilogie n’en est pas du tout une copie, on peut comparer celle-ci à la trilogie du Seigneur des Anneaux, c’est à dire le combat d’un peuple pour sauver la terre sur laquelle il vit d’un ennemi très puissant qui a décidé d’en prendre le pouvoir.

Les américains ont eut bien plus de chance que nous en découvrant la trilogie des Sélénaé en ouverture de la collection, car celle-ci est bien meilleure que la trilogie des Avatars que nous avons eut en guise d’ouverture en France.


Traduction :Michèle Zacchayus
Couverture :Jeff Easley

Quatrième : Tristan Kendrick, devenu Haut Roi des îles Sélénae, tente d’imposer une alliance durable aux peuples du royaume, car il sait que le péril rôde, même après la défaite des Sorciers Noirs. La druidesse Robyn, gardienne e la source obscure, doit affronter un monstrueux ennemi qui ronge la terre menaçant les îles de disparition. Deviendra-t-elle sa reine ? Est-ce là leur vrai désir ? Ou se laisseront-ils séparer par un charme banal, où la magie n’a peut-être aucune part ?
Fleuve Noir : 1997 – 243 pages – ISBN : 2-265-06212-X –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *