L’Alliance de Pauline Alphen

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Les Eveilleurs, tome 3

Vous devez commencer à bien connaître l’écriture de Pauline Alphen après ma chronique des deux premiers tomes. Elle est toujours agréable et me fait plonger dans son univers original et enchanteur.
Les références aux autres oeuvres de SFFF, autant littéraires que cinématographiques, sont toujours nombreuses.   Cette saga, malgré ses allures moyen-âgeuse, se déroule bien dans le futur ; imaginer l’avenir est toujours un moyen de réfléchir sur le présent, notre société, nos politiques, et je trouve que c’est d’autant plus flagrant dans ce troisième tome. La réflexion est simple et accessible mais j’ai le sentiments que le message passe bien. Et puis, à mon avis, en tant qu’adulte, j’y vois beaucoup de sous-entendus, mais je suppose qu’il y a plusieurs niveaux de lecture bien sûr.

 

Le premier chapitre de ce troisième tome est primordial et place Claris et Jad dans une nouvelle position pour une nouvelle aventure.
Salicande est bouleversée, l’univers et les personnages sont comme éclatés et le temps est la reconstruction, au démarrage de nouvelles vies.
De son côté, Claris réalise enfin son rêve de devenir Nomade de l’Ecriture. Son voyage est précédé par Ellel, son amie, que j’ai apprécié retrouver et suivre plus amplement.
Jad, quant à lui, a un tout autre but dans une dimension spirituelle.

 

J’ai trouvé la première partie du récit lente. Alors que je pensais que la série dériverait vers quelque chose de très fantastique et épique, j’ai été surprise par ce récit psychologique qui pousse à la réflexion sur notre propre existence, notre place dans le monde, dans l’univers et par rapport à nos semblables.
Au bout de quelques chapitres, l’aventure se poursuit et se centre sur Claris. Sa décision est prise, elle part au Nomadstère, elle sera Nomade de l’Ecriture. Un chemin sinueux et pas vraiment tracé, qu’elle va devoir définir elle-même au fil de ses rencontres.
Pour finir, j’ai particulièrement apprécié la dernière partie où Claris avance dans son voyage et permet au lecteur de découvrir les différents territoires de son monde ; et où elle rencontre l’Engrillagée, une femme mystérieuse et passionnante…

 

Pour conclure, « L’Alliance » de PaulineAlphen est un troisième tome qui prolonge l’aventure de Claris et Jad. Je trouve le rythme de cette saga lent et j’avoue avoir été surprise de son orientation très psychologique… mais ce n’est pas une mauvaise surprise. Je suis toujours curieuse de connaître la suite et j’aime vraiment l’univers.

 

Hachette (juillet 2012) – 468 pages – 14€95 – ISBN : 978-2012021525

« Les Trois Vallées ne sont plus la région paisible où ont grandi les jumeaux. Le château a été incendié, les routes ne sont plus sûres et le petit village isolé de Salicande est attaqué par des bandits portant des armes surgies des Temps d’Avant. Revenue de l’île dans ce monde changé et qui lui est inconnu, Claris chemine seule vers le Nomadstère pour y accomplir ce qu’elle pense être son destin : devenir Nomade de l’écriture. De son côté, Jad poursuit ses explorations dans les limbes, guidé par Gabriel, et les limbes s’avèrent être un univers lui aussi soumis aux surprises et aux changements. A Salicande, se réunissent tous autres personnages : Ugh, de retour des limbes se retrouve héros malgré lui ; Blaise, qui arrive en compagnie de l’énigmatique Peuple des Arbres ; Maya, qui est là avec Ellel et Blanc-Faucon. Ensemble, ils vont s’attacher à comprendre les nombreuses énigmes qui sillonnent l’univers des Eveilleurs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *