L’appel du destin de Fiona McIntosh

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.2/10 (5 votes pris en compte)

Griff est un jeune garçon solitaire, qui préfère de loin son travail de monteur de chapiteau dans le cirque où il est employé, à l’attrait de la piste. Pourtant, son don particulier, qui lui permet d’entendre les pensées des personnes qui l’entourent, le mettra au premier plan,  victime de l’attrait pour l’argent sans limite du directeur…

L’arrivée d’une jeune fille accompagnée de créatures plus impressionnante les unes que les autres, parmi lesquelles figure un magnifique centaure, rendra la situation encore plus désespéré pour le jeune homme. A tel point que Griff va envisager de fuir le cirque pour retrouver sa liberté.

Mais, dans le même temps, Lute, le Prince Héritier, se trouve être la cible d’une tentative de coup d’état. Obligé lui aussi de s’enfuir, il ne pourra pas faire confiance à grand monde.

Dans un monde où la magie est très présente, nous allons suivre les destins croisés de deux garçons : le premier, fils de fauconnier, monteur dans un cirque doit vivre avec un don qu’il souhaiterait ne jamais avoir eu et qui va lui rendre la vie impossible ; l’autre, prince héritier du royaume, se pose des questions sur sa naissance et va devoir affronter la trahison de manière assez brutale.

Le fait qu’il s’agisse d’une oeuvre « One-Shot » (histoire complète) est éminement sympathique car va éviter d’attendre de longs mois la suite mais j’avoue que cette « brieveté » m’a inquiété tout au long du roman, car les soutiens des adolescents se comptent sur les doigts d’une main, amputée qui plus est, et je craignais que Fiona McIntosh nous fasse une fin du type, les 3 adolescents ont réussi à repousser leurs ennemis à eux seuls.

Mais non, c’est bien pensé, et très intelligent. Bien sûr, les amateurs d’ Heroïc-Fantasy avec de gros muscles risquent de rester un peu sur le faim, car point de combat opposant une minorité à un grand nombre, assurant une victoire par un courage au-delà de toute crédibilité. Non, nos jeunes amis font faire parler leur intellect et si on excepte la partie « Magie » et « Créature Magique », les comportements de chacun des protagonistes restent tout à fait cohérent.

Le côté « Le méchant ne peut pas s’empêcher de jacasser » permet évidemment de sauver quelques personnages, et même si la ficelle est assez classique, ça m’a toujours fait rire de voir le méchant battu parce qu’il n’est pas capable de tenir sa langue ;).

Une nouvelle parution chez Castelmore qui se dégustera avec plaisir.

Castelmore (14 janvier 2011) – 384 pages – 14,90€ – 9782362310058

Couverture : Didier Graffet

Griff n’est pas un garçon comme les autres: il a le pouvoir d’entendre les pensées des gens.

Un don qu’il est tentant d’exploiter quand on travaille dans un cirque. Mais quand Griff dévoile les secrets des spectateurs en public, le numéro tourne à la catastrophe. Heureusement, il peut compter sur l’aide de son amie Tess et de ses créatures magiques.
Ailleurs dans le royaume, Lute, prince héritier de la Couronne, échappe de justesse à une tentative d’assassinat: son oncle ne reculera devant rien pour s’emparer du trône.
La rencontre de Griff et de Lute, tous deux assoiffés de justice, changera à tout jamais le royaume de Drestonia.

L'appel du destin de Fiona McIntosh, 7.2 out of 10 based on 5 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *