L

L’assassin royal 2

Tout commence par un rêve, un rêve de feu et de sang dans lequel Fitz-Chevalerie voit le massacre par les pirates rouges du village côtier de Vasebaie. Il y assiste avec horreur à la disparition dans les flammes de son ancienne camarade Molly la chandelière, sans connaître son sort avec précision.

Fitz décide alors de quitter le Royaume des montagnes, où il est resté se soigner de l’empoisonnement qui l’a cloué au lit et de revenir à Castelcerf.
Au château l’attendent un certain nombre de changements : le Roi-servant Vérité est maintenant marié avec Kettricken, des vaisseaux de guerre sont en construction dans le port, pour lutter contre les incursions des pirates rouges et il découvrira avec joie, que Molly est bien vivante et est employée au Château comme chambrière de Dame Patience.

Une fois rentré, Fitz va devoir faire le tour des personnages auxquels il doit le respect : le Roi Subtil, qu’il va trouver malade et fatigué, le Roi-servant Vérité, toujours soucieux de la défense du royaume, Umbre l’assassin royal et Dame Patience, la veuve de son père. De nouvelles missions vont lui être confiées, qui lui laisseront peu de temps pour se faire un nouveau compagnon à 4 pattes et pour explorer les chemins de l’amour en compagnie de Molly.


Même recette que le premier tome, même plaisir à déguster …
L’intrigue générale concernant la lutte contre les pirates rouges progresse assez peu, mais si on sent qu’il peut y avoir de grandes évolutions dans ce sens (soit du côté de la recherche des anciens, soit concernant les processus de «forgisation »). Du côté de l’histoire personnelle de Fitz ça va un peu plus vite avec Molly (on sent le grand amour qui risque d’être contrarier sous peu) et Oeil de nuit (le futur grand compagnon ?).
Le désir de se jeter sur le tome suivant est intact et je me suis précipité pour l’acheter, mais jusqu’à quand cela va-t-il durer ?


Revenu très affaibli du royaume des Montagnes, Fitz doit désormais redécouvrir la vie de château.
et ses complots. Si le roi-servant Vérité épuise ses forces et son Art pour repousser les Pirates rouges, son frère cadet Royal ?uvre pour s’emparer du trône. Partagé entre sa loyauté pour ses souverains et son amour pour Molly, le bâtard princier est tiraillé entre liberté et devoir, spontanéité et raison, insouciance et maturité. Comment se venger de Royal sans trahir la couronne ? Est-il en droit de faire usage du Vif, sans pour autant trahir son Art et sa lignée ? Le jeune assassin devra s’aguerrir bien vite pour affronter de nouvelles intrigues de cour et de c?ur.

J’ai lu n°6036 (Septembre 2001)414 pages 7.50 € ISBN : 2-290-31323-8
Traduction : A. Mousnier-Lompré
Titre Original : Royal Assassin (1996)

Couverture : de Sofiane Tilikete

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *