L’attaque des clones de R.A. Salvatore

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Série :La trilogie originelle et les « introductifs » Séquence :Episode II Année Starwars :-22

An 22 avant Star Wars. Voilà dix ans que Palpatine a été élu chancelier suprême pour sauver la République et rien ne va plus. La Force est en crise. Les querelles s’enveniment. Les séparatistes préparent ouvertement la guerre et le Sénat est partagé : faut-il lever une armée ? Continuer à parier pour la paix ? Tout est bloqué, tout pourrait vite sombrer dans le chaos.
Anakin Skywalker a grandi dans une ère de bouleversements. Malicieux et insoumis, hardi et résolu, l’apprenti Jedi est un défi pour son Maître Obi-Wan Kenobi. Le temps n’a pas émoussé les sentiments intenses qu’il voue à la Sénatrice Amidala […]
Mais le côté obscur se déploie, brouillant la perception des événements par les Jedi. À leur insu, le désastre s’annonce, et ils n’éprouvent qu’un malaise colossal.
Anakin va se perdre dans des pulsions qu’un Jedi, ayant prêté serment d’allégeance unique à son Ordre, s’interdit d’éprouver.
Après un Episode I bien décevant, voici une Attaque des Clones très attendue.
Attendue comme la suite de la fameuse trilogie (même si le film se déroule chronologiquement plus tôt), cet épisode n’est cependant qu’une novellisation (adaptation romancée du scénario). Cependant, on n’y retrouve pas les travers classiques de la novellisation qui étaient si présent dans épisode I : la retranscription quasi-littérale du scénario.
Attendue comme un rattrapage de l’Episode I, qui laissait beaucoup de questions en suspens, et qui aurait à peine mérité un chapitre ou 2.
Attendue principalement pour le film, hélas, superproduction à l’américaine, avec une débauche d’effets spéciaux auxquels les premiers films n’ont pas eu accès.
Attendue aussi pour son histoire : la partie de la saga qui sert de décor, l’Attaque des Clones, est plusieurs fois référencées dans les titres écrits précédemment, sans qu’on sache ce qu’elle signifie. On attendait beaucoup d’explications sur les raisons du basculement de Dark Vador du côté obscur : on n’en a que quelques unes.
Toutes ces attentes ne sont que partiellement satisfaites, mais c’est déjà pas mal !

Bref, une bonne adaptation d’un bon film, qui laisse suffisamment de questions en suspens pour rendre impatient de voir le III en cours de tournage (sortie 2005 je crois).
Fleuve Noir : (Mai 2002) -399 pages – 5.95 € – ISBN : 2-265-06927-2 – enfants
Traduction :Jean-Marc Toussaint

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *