L

Les Chroniques Insulaires 1

Einar, le dieu des rêves, vit dans la mer du dragon opalin Bromatofiel. C’est lui qui dirige les règles du jeu de l’ancien monde, étant un des derniers dieux encore éveillé… Sa maîtresse, Belthem, qui n’est plus adoré elle non plus, a condamné au sommeil le frère d’Einar, Wilfredion, le maître des dragons, qui lui a préféré une humaine…

Einar a rappelé la déesse de sa tour de façon à l’intégrer à son jeu qui doit permettre le retour des anciens dieux…

Sur terre, Duncan d’Irah, chevalier légendaire, attend avec joie sa mort -due à la vieillesse. Mais quand il se réveille, il se rend compte que non seulement il n’est pas mort, mais en plus il est redevenu jeune et dans un pays qu’il ne connait pas. Il se réveille à proximité de Salamandra, dirigé par Bragor Sterne. Attaqué par Margod, créature étrange, il ne devra son salut qu’à sa jeunesse retrouvé.

Le monde dans lequel il a attérit est géré par la magie et les créatures de Sehcif sont menacées.

La partie d’échec lancé par Einär risque de vite lui échappé étant donné l’apparition de pièces non souhaitées..

Le début a été fort long à mon avis : toute cette histoire de partie d’échec, qui est pourtant essentielle pour comprendre les enjeux du dieu, aurait pu peut-être plus intéressante. Néanmoins, ce cap passé, l’aventure que nous raconte Claire Panier Alix est d’une richesse et d’une recherche étonnante. Loin de nous perdre parmi les mondes, elle arrive à nous intégrer totalement à sa création. On vibre avec les personnages, on a peur pour eux et on est triste quand il souffre. Vraiment une réussite !!


Nestiveqnen (2002)458 pages 9.99 € ISBN : 2-910899-31-4 (0)
Couverture : de Luis Royo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *