Le Camp de Christophe Nicolas

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.5/10 (2 votes pris en compte)

Flora se fait aider de Cyril pour emmenager à La Draille… Si l’accueil de la population locale est un peu fraîche, la venue le lendemain de Marie, la compagne de Cyril, permet de mieux supporter le voisinage.

Mais lorsque Marie arrivera, elle trouvera la maison vide, et, en croisant le boulanger, tous deux se rendront compte qu’il semble bien que ce soit le village qui est entièrement disparu.

Pendant ce temps, les disparus se réveillent tous dans une étrange pièce sans sortie…

Le Camp de Christophe Nicolas, est paru l’année dernière aux éditions Outrefleuve et réédité cette année chez Pocket. Dans un récit qui démarre tranquillement avec une disparition des plus étranges. Rapidement, l’auteur plante un décor et une ambiance, ancrant cette disparition dans une histoire plus ancienne… Le camp militaire proche, comme souvent, ne semble pas totalement étranger à ce qui se passe.

L’histoire se situera donc à deux époques et en deux lieux… Et sans en vous dévoiler plus, vous verrez que ces voyages vont vous emmener bien loin…

Là où je m’attendais à trouver un thriller fantastique, j’ai eu la surprise de découvrir une oeuvre de science-fiction riche et bien construite même si j’ai trouvé la transition entre la première et la deuxième partie assez violente et surprenante.

Ca sent l’expérience scientifique mais se révèle être bien différent  et je m’arrêterais là sur la trame pour éviter de ne vous en dévoiler trop.

Le rythme se maintient même si la fin est un peu trop « simple » à mon goût.

Un roman agréable à lire grâce à une mise en musique et un rythme entraînant !

Pocket (Mars 2017) – 416 pages – 8,50€ – 9782266275255
Outrefleuve (Mars 2016) – 398 pages – 19,90€ – 9782265115750
Couverture
: Jamel Ben Mahammed

Lorsque l’homme est réduit à l’état d’animal, seul l’amour peut lui rendre son humanité.

Un homme sort de terre, décharné, nu, un collier de métal autour du cou. Rassemblant ses dernières forces, il escalade un grillage et fuit, enfin libre. Le lendemain, il est retrouvé mort.

Six ans plus tard. Flora emménage dans la maison familiale au lieu-dit La Draille. Cyril est venu l’aider, et Marie, sa compagne, doit les rejoindre le lendemain. Mais à son arrivée, Cyril et Flora ont disparu. Le village est désert. Vidé de tous ses habitants au cours de la nuit.

L’armée, une horreur indicible et la lâcheté des hommes séparent désormais Cyril et Marie.

Le Camp de Christophe Nicolas, 8.5 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *