Le carnaval infernal de Arthur Tenor

Le Félin – Agent secret médiéval 11

Nous voici retourné dans notre histoire médiévale. Le Félin, dans la vie civile, le chevalier Yvain va se retrouver entre Montferrand et Clermont, ville royale pour l’une et papale pour l’autre à l’occasion du carnaval, période pendant laquelle le peuple peut se «laisser aller » contre les représentant du pouvoir.
Mais cette fois les intrigues politiques sont telles que le Félin va avoir fort à faire pour sauver son duc, son château et sa propre vie. Ainsi que celle d’Isabeau. .. Et là, bon, ben il ne faut pas toucher à sa copine. C’est vrai quoi  , c’est un chevalier., un vrai. Arthur Ténor en profite pour nous donner un petit cours de politique médiévale entre seigneur, royauté et religion.

C’est toujours accompagné de son fidèle et fantasque écuyer, Gilles, et aidé par Isabeau, dont les rapports se rapprochent de plus en plus de l’amour (chose que l’auteur fait avancer d’histoire en histoire avec finesse) que le Félin va vivre cette nouvelle aventure, pleine de combats et de péripéties, entremêlé d’enquête.

Arthur ténor continue à nous faire partager ses connaissances de la période médiévale sans pour jamais ennuyer, utilisant le vocabulaire de l’époque avec parcimonie et justesse.
Les touches d’humour apportées par l’alchimiste Maître Pirus, avec des inventions aux noms évocateurs comme Catapulte-de-poche, Pet-de-Morphée, ou bien Marche-qui-tue, apportent une légèreté qui ne dénature en rien la réalité historique. Les rapports entre noble et peuple sont durs. Le noble à pouvoir de vie et du mort sur ses serfs. Et le récit le montre bien, avec une certaine froideur. Mais c’était la réalité.

Comme toujours, un livre pour les jeunes, mais que les adultes peuvent lire avec plaisir.

Petit rappel, si cette série vous plait, si l’époque vous inspire, essayer de lire aussi les enquêtes du Chevalier Galéran de Lesneven de Viviane Moore. Il s’adresse à un publique plus âgé, et encore, parce que plus long, mais tout aussi passionnant, instructif sans être un cour d’histoire… pardon au prof d’histoire.

Drôle de carnaval dans la cité de Montferrand ! Des malandrins cachés dans le cortège détroussent bourgeois et invités. Mais il y a plus inquiétant : de puissants seigneurs disparaissent au nez et à la barbe des autorités. Sombre complot ou enlèvements crapuleux ? Le Félin, expert en déguisements, revêt son habit de nuit et se fond dans la foule. Sa mission : débusquer les brigands et faire tomber les masques !
J’ai Lu Jeunesse (Mai 2003)153 pages 4.50 € ISBN : 2-290-33054-X (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *