le chant du cosmos de Roland C. Wagner

Sur le Monde de Diasphine, où la violence et la rudesse rêgnent encore, le jeune et paisible Yeff vient faire ses études. Originaire d’Ocean, une des premières colonies humaines, où les hommes partagent un champ d’empathie avec les autres animaux intelligents, il est surpris par ce qu’il voit mais est décidé à s’ouvrir aux autres dans le cadre d’études de linguistique. La tentative de meurtre du maedre qui avait décidé de le suivre n’était que le début.
Yandell, penseur de haut niveau, dispute une finale de tounoi sur Diasphine. Mais la présence d’un penseur incisif, c’est à dire utilisant la violence, change tout. Il perd, et son esprit en est profondément affecté, à tel point qu’il en devient débile.
Au chômage technique, sa muse Clyne se met en quête d’un nouveau penseur à eduquer et à aider. Pendant un concert de dikkan el’ebner, elle distingue une aura puissante, celle de Yeff. Leurs destins vont se croiser, et Yeff deviendra rapidement le meilleur joueur de l’univers.
Dix ans plus tard, ses pas croisent ceux de l’incisif à l’origine de la défaite de son prédécésseur.

Soit un jeune Océanien, Yeff, étudiant sur la planète Diasphine et qui se découvre un talent pour le Jeu, cette rencontre mentale entre Penseurs qui fait l’objet de tournois interstellaires.
Soit une muse professionnelle, Clyne, égérie d’un penseur dont la carrière vient de s’achever brutalement.
Soit un étrange animal imprévisible mais convivial, le maedre, qui s’attache tout à trac aux pas de Yeff.
Trois personnages d’une aventure de trois décennies, opéra de l’espace et roman de suspense, voyage à travers des cultures bigarrées, parmi un bestiaire où l’auteur donne la mesure de son humour.

L’Atalante science-fiction 372 pages ISBN : 2-84172-098-5 Couverture : Philippe Caza
1999

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *