Le Chevalier de Gene Wolfe

Chevalier-Mage (Le) 1

Un jeune Américain laisse son frère rentrer chez eux, et s’allonge dans l’herbe. Il regarde les nuages, décrypte les formes qu’ils prennent si souvent. Jusqu’à ce qu’il imagine un château, qui prend de plus en plus une réalité étrange. Se levant, il suit d’abord des yeux, puis de ses pas, la fantastique apparition… jusqu’à se retrouver autre part. Un autre part nommé Mythgarrthr, un monde médiéval où il va devoir rapidement devenir homme, ce qui ne sera pas vraiment un problème, puis un véritable chevalier s’il veut réaliser son rêve.

L’un des meilleurs livres d’heroic fantasy que j’ai lus. Je connaissais déjà Gene Wolfe depuis des années avec son cycle du livre du Second soleil de Teur, et son roman le Soldat des brumes, mais depuis je le croyais disparu. C’est tout le contraire. Il écrit là un des meilleurs livres d’heroic fantasy, je le répète. Alors, si je ne trouve pas les mots pour vous donner envie de le lire, oubliez ce résumé et cet avis, et lancez-vous quand même.

On retrouve les constituantes classiques du genre, chevalier, monstres mythiques, Elfes (appelés Aelfle)… Mais c’est sa façon de reprendre, de reconstruire ces ingrédients, qui est un plaisir, une surprise en soi. On retrouve l’atmosphère des livres que j’ai cité plus haut, mais c’est surtout la vision qu’il donne de la chevalerie, des chevaliers avec son héros, Able au grand cŒur. Un chevalier avec l’âge d’un jeune garçon, mais qui va rapidement prendre le corps d’un jeune adulte, puis un nouveau nom. Un chevalier qui va respecter toutes les obligations connues de la chevalerie telles que l’on se les imagine, mais avec des réactions qui vont surprendre, tout en devenant naturelles.
Maintenant que j’y pense, on pourrait faire un parallèle avec l’agent Carotte, des Annales du Disque-monde. Mais d’un côté, avec l’agent Carotte, on a droit à une honnêteté naturelle, et de l’autre avec Able, une obligation sans faille de respecter les lois de la chevalerie, qu’il va apprendre peu à peu, ne se laissant que peu de latitude.

La forme du récit, autobiographique, un livre que notre chevalier écrira pour son frère resté dans le monde réel, est parfaite. De temps en temps, au compte-gouttes, l’utilisation d’un vocabulaire actuel ne sort en rien de la lecture, mais nous rappelle avec finesse la double personnalité du héros. Autre effet utilisé, des sauts dans le temps, des noms donnés en avance, mais sans rien dévoiler, seulement pour appâter. Toujours fait avec justesse.

On ressent une certaine froideur dans le ton, mais c’est là le sentiment d’Able, se concentrant sur sa destinée, ayant peur, mais la refusant, souffrant, mais refusant la souffrance, si cela risque d’entacher son image. Ceci n’empêchant pas quelques moments d’introspection. Cependant, c’est être la victime d’un amour presque impossible, qui va être la principale force de sa volonté : être le chevalier parfait. Cela fait longtemps que j’ai lu le Soldat des brumes (soldat grec, rendu amnésique par une déesse.. faut pas les embêter les déesses), et on retrouvait déjà ce sentiment dans cet excellent livre, au sujet du héros.

Que dire de plus. .. Qu’a 73 ans, Gene Wolfe écrit encore, et que c’est une très bonne chose pour l’heroic fantasy à laquelle il redonne un coup de jeune.

Après s’être égaré dans une forêt, un jeune Américain se retrouve projeté sans raison apparente en Mythgarthr, un monde médiéval aux frontières de notre réalité où cohabitent tant bine que mal humains, ogres, dragons, elfes et autres créatures magiques.
Bien vite transféré dans un corps d’adulte par Disiri, la reine des AElfes, l’adolescent prend le nom d’Able du Grand Coeur et se met en quête de l’épée fabuleuse qui lui a été promise. Mais il devra subir bine des épreuves et relever de nombreux défis pour enfin s’éveiller à sa nature profonde : celle de chevalier

Le Livre de Poche Fantasy (Juin 2007)660 pages 7.50 € ISBN : 9782253119562
Traduction : Pierre-Paul Durastanti
Titre Original : The Knight (2004)

Couverture : Laurent Beauvallet
Calmann-Lévy 2005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *